Subaru WRX STI (2018) : série limitée pour finir

Subaru WRX STI Legend Edition (2018) : série limitée en France pour la fin

Pour sa fin de carrière, la Subaru WRX STI a droit à une série limitée à 60 exemplaires en France.

Comme au Royaume-Uni, Subaru marque l'arrêt de la distribution de la mythique WRX STI avec une série spéciale. Limitée à 60 exemplaires, celle-ci a été baptisée Legend Edition. Elle est basée sur la STI-S avec aileron et reçoit une finition spécifique. L'auto se reconnaît à sa jupe avant, ses bas de caisse latéraux et son diffuseur spécifiques badgés "STI" comme les écrous des roues, les bouchons d'huile et de radiateur, le bouton de démarrage ou encore les tapis de sol.

Elle reçoit de série des jantes de 19 pouces abritant des étriers de freins Brembo jaunes, à six pistons à l'avant. Pas d'évolution côté moteur ; on retrouve sous le capot le boxer quatre-cylindres à plat 2,5L turbo envoyant 300ch et 407Nm de couple à la transmission intégrale via une boîte de vitesses manuelle à six rapports.

Finir en beauté

La liste des équipements est complète et comprend notamment caméra de recul, accès sans clé, sièges avant chauffants, sièges conducteur à réglage électrique, sellerie cuir/alcantara, feux directionnels ou encore climatisation automatique bi-zone. La WRX STI Legend Edition est affichée 47.990€, soit 3.000€ de plus que le modèle standard. Subaru offre un "bonus" de 10.000€ pour compenser le malus écologique, qui s'élève à 10.500€ depuis le 1er janvier dernier (500€ de plus qu'en 2017).

Variante sportive de la sage berline Impreza, la WRX STI est devenue célèbre sou plusieurs noms (initialement Impreza GT Turbo chez nous) dans les années 1990 puis 2000 pour ses exploits sportifs, notamment en WRC avec 47 victoires, trois titres constructeurs et trois titres pilotes. Subaru cessera d'assembler des WRX STI à destination de l'Europe au début de l'été prochain. La production et la distribution mondiale de son éternelle rivale, la Mitsubishi Lancer Evolution, ont pris fin en 2016. Leurs motorisations gourmandes et très émettrices de CO2, combinées à des ventes limitées, ne peuvent survivre en l'état aux normes environnementales toujours plus strictes. Une nouvelle WRX STI pourrait cependant voir le jour dans quelques années avec une mécanique électrifiée.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)4

dimanche 07 janvier 2018 à 15:46 Manor Marussia dit : Les motos sont largement mieux de nous jours... l'automobile disparait au profit de la moto

samedi 06 janvier 2018 à 18:59 stephane 17 dit : tout fout le camp! adieu sportive mythique et au combien attachante (quel joli bruit)! les années à venir en automobiles vont être très ennuyeuses... merci les 3 gouvernements successifs (celui de Macron est le pire). tout à l heure je suivait une chevrolet camaro cabriolet avec son gros v8 qui ronronnait...quel symphonie! je me disais" profite steph, bientôt on en entendra plus de ces moteurs là "! triste époque. ..

vendredi 05 janvier 2018 à 13:15 Flo dit : +1

vendredi 05 janvier 2018 à 12:38 MANFRED91 dit : Tristesse est le seul mot qui me vient à l’esprit, moi qui suis propriétaire d’une Impreza WRX. Espérons qu’elle nous revienne un jour et que ces lois sur l’écologie soient un jour plus cohérentes pour se concentrer plus sur les km parcourus que sur les rejets (et oui les utilisateurs de sportives parcourent généralement moins de km) et sur les diesels et leurs particules fines si nocives ! Adieu jolie fusée bleue.