FE - La Formule E veut surpasser la Formule 1

FE - Le Formule E pense avoir un meilleur avenir que la Formule 1

La Formule E pense être la « seule forme de sport automobile » viable à long terme. Elle veut surpasser les autres catégories.

La Formule E est le championnat qui séduit le plus les constructeurs et les sponsors en ce moment. La Formule E est persuadé que le public va suivre cet engouement. Le championnat pense même qu'à terme, il sera la seule catégorie viable en sport automobile, grâce à sa motorisation électrique.

« Je pense que la Formule E va devenir très, très importante, » a déclaré Alejandro Agag, le patron du championnat, à ESPN lors de l'annonce du partenariat avec ABB, le nouveau sponsor titre de la Formule E, à Londres. « Je pense que dans 20, 30 ou 40 ans, ce sera la seule forme de sport automobile. »

« Il y en aura peut-être d'autres mais nous serons probablement le principal championnat, parce que le monde sera électrique. Si le monde n'est pas électrique dans 20 ou 30 ans, nous avons un souci. Donc, si cela se produit, la Formule E sera le championnat pour les voitures. »

Pas de rivalité directe

D'autres championnats pourraient pourtant adopter une motorisation électrique. Dans leur histoire, la F1 et l'endurance ont eu différents types de motorisations et elles ont aujourd'hui des motorisations hybrides. Le choix de miser uniquement sur l'électrique peut être un risque mais Richard Branson, patron de Virgin, est persuadé que c'est le bon. Il a été sponsor-titre d'une équipe en Formule 1 et il est désormais présent en Formule E. Selon lui, le championnat de monoplaces électriques peut prendre l'avantage sur la F1 avant 2020. Alejandro Agag se montre plus prudent.

« Nous n'aimons jamais nous mettre en concurrence avec la F1, » assure l'Espagnol. « Nous aimons la F1, nous pensons que la F1 est exceptionnelle. Mais je ne contredit jamais Richard Branson, c'est un homme très intelligent et il a fait les bons choix le plus souvent. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

dimanche 28 janvier 2018 à 03:32 jeronimo69 dit : C’est pas vraiment la direction prise par la F1, et quand bien même, la FE lui en laissera t’elle le temps ? Penser que la F1 pourrait facilement se transformer et devenir électrique (comme le disait récemment Steiner) c’est mal la connaître ou avoir un manque clair d’objectivité. La F1 a tellement de choses à revoir à tout les niveaux (distribution des revenus, coûts, aérodynamique, pneus etc...) pour offrir des courses intéressantes avec des écuries vraiment compétitives entre elles et possède tellement de freins idéologiques. Quoi qu’on en pense, ça laisse à la FE un boulevard pour grandir. Il est parfois plus simple de repartir d’une feuille blanche que de réformer. Si Liberty Media a aussi investit dans la FE c’est pas pour rien… De nombreux paramètres n’incite pas à l’optimisme : nombre de constructeurs/d’écuries/de voitures, budget nécessaire, état des finances du plateau, compétitivité générale, sponsors etc...Il faut être réaliste, l’équilibre de la F1 est plus précaire que jamais, alors savoir ce qu’il en sera dans 5, 10 ou 15 ans...

vendredi 12 janvier 2018 à 21:37 Jolasoie dit : Tout à fait juju, et se serai Maran de maître une F1 et une FE sur un sircui pour voir la différence de performance pour faire plaisir aux fans

mercredi 10 janvier 2018 à 15:34 Juju dit : On peut aussi voir les choses à l'envers. La F1 deviendra de plus en plus électrique jusqu'à le devenir à 100 % et alors la FE disparaîtra.

mercredi 10 janvier 2018 à 12:59 leon dit : copyright jean de lafontaine .