Dakar - Ten Brinke gagne, Sainz domine toujours

Dakar - Bernhard Ten Brinke gagne l'étape, Carlos Sainz toujours leader

Bernhard Ten Brinke s'est imposé dans la 11ème étape du Dakar. Carlos Sainz conserve la tête de l'épreuve.

Mikko Hirvonen était en tête au début de cette 11ème étape, entre Belen, Fiambala et Chilecito, mais il a dû s'arrêter à cause d'un accident avec sa MINI. Il a fait un tonneau. Bernhard Ten Brinke a pris l'avantage avec sa Toyota, et il ne l'a plus lâchée.

Ce n'est que la troisième fois depuis le début du Dakar qu'une victoire d'étape ne revient pas à un pilote Peugeot, et le premier succès cette année pour Ten Brinke. Le Néerlandais devance les trois pilotes Peugeot encore en lice, Cyril Despres, Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel.

Nasser Al-Attiyah a pris la cinquième place. Il devance Giniel de Villiers, son équipier chez Toyota. Hirvonen a finalement lâché 6h48.

Une spéciale difficile

Fiambalás'est imposée comme un passage redouté du Dakar ces dernières années, entre son sable meuble et ses rios. La navigation était cependant plus simple ce mercredi.

« J'ai trouvé que cette édition de Fiambalá relevait un peu moins de la chasse au trésor pour trouver les waypoints, » s'amuse Despres. « En revanche, c'est toujours aussi compliqué de monter sur du sable mou en altitude avec une telle chaleur ! »

« J'ai peut-être été un peu trop prudent dans la première partie... À un moment, je pense que l'on a perdu 2 minutes en levant le pied dans une zone où nous avions perdu les traces. Nous avons changé une roue à un CP, mais nous nous sommes un peu réveillés en fin de spéciale et, au final, c'est un beau chrono ! »

Sainz a voulu assurer un rythme, sans prendre trop de risques : « Fiambalá est l'une des spéciales les plus difficiles du Dakar, » précise l'Espagnol. « Cela s'est à nouveau confirmé aujourd'hui. »

« Mon idée était d'adopter un bon rythme mais sans en faire trop non plus.  J'étais content de constater après la 1ère partie de la spéciale que nous étions dans le coup. J'ai un peu augmenté le rythme sur la deuxième partie et nous la terminons avec un bon chrono. Nous en profitons pour augmenter notre avance au général. Tout va pour le mieux ! »

Peterhansel a eu un choc durant la spéciale : « Nous avons sauté une dune, la 1ère du rallye, ce qui nous a mis une sacrée secousse, » explique-t-il. « Nos cervicales ont souffert. Je crois qu'il me manque une vertèbre... »

« La direction de la 3008DKR a également été touchée par le choc. La navigation était compliquée en ouvrant la route. Ce n'était vraiment pas facile. Nous nous sommes relayés avec le premier motard pour trouver la bonne trace. Les pneus BF Goodrich sont hyper résistants. Quand je vois la vitesse à laquelle on roule dans les épineux avec notre PEUGEOT 3008DKR Maxi, c'est incroyable que l'on ne crève pas. »

Sainz conserve l'avantage

Carlos Sainz reste largement en tête de l'épreuve. Il a 50min45 d'avance sur Stéphane Peterhansel et 1h14 sur Nasser Al-Attiyah.

Bernhard Ten Brinke reste quatrième, devant Giniel de Villiers.

- Le résumé de l'étape en vidéo

Classement général

1. Carlos Sainz / Lucas Cruz - Peugeot
2. Stephane Peterhansel / Jean Paul Cottret - Peugeot - 1h00'45
3. Nasser Al-Attiyah / Matthieu Baumel - Toyota - 1h24'02
4. Bernhard Ten Brinke / Michel Perin - Toyota - 1h27'35
5. Giniel De Villiers / Dirk Von Zitzewitz - Toyota - 1h40'05
6. Jakub Przygonski / Tom Colsoul - MINI - 2h54'18
7. Sheikh Khalid Al Qassimi / Xavier Panseri - Peugeot PH - 3h26'19
8. Martin Prokop / Jan Tomanek - Ford MP - 5h53'08
9. Peter Van Merksteijn / Maciej Marton - Toyota Overdrive - 6h31'09
10. Sebastian Halpern / Edu Pulenta - Toyota South - 8h41

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez