Ferrari: comment les acheteurs de "GTO" sont triés

Ferrari : les critères de sélection pour acheter la 488 GTO révélés

Les critères de sélection de Ferrari pour les clients autorisés à acheter la 488 "GTO" seraient en fuite.

Après une photo de la bête, une autre image s'est échappée de la présentation privée récemment organisée par Ferrari pour la version extrême de la 488. Celle-ci ne dévoile pas le véhicule ou ses caractéristiques puisqu'il s'agit, si elle est véridique, de la liste des critères sur lesquels se base le constructeur pour sélectionner les clients autorisés à passer commande. Le graphique semble destiné aux vendeurs de la marque.

Si l'on savait depuis longtemps que Ferrari (comme d'autres) triait sur le volet les acheteurs de ses séries limitées, objets d'une demande bien plus élevée que l'offre, cette fuite semble nous révéler comment. A en croire ledit document, cela varierait en fonction des modèles puisque, pour cette 488, le premier critère serait d'être amateur de berlinettes Ferrari V8, ce qui signifierait être déjà propriétaire d'une 488 GTB et d'au moins une autre auto de ce type ornée du cheval cabré.

Un cercle très restreint

Le second critère d'éligibilité pour commander cette 488 radicale serait de posséder des Ferrari destinées à la course telles que les modèles Challenge ou FXX. Ensuite, même sans faire partie des deux catégories citées plus haut, être parmi les "top clients" permettrait de ne pas être exclu de la liste. Le détail de ce "top" n'est pas précisé mais on peut supposer qu'il s'agit de collectionneurs faisant régulièrement l'acquisition des nouveautés de la marque ou en sont des ambassadeurs, officiels ou non. Enfin, le dernier critère serait d'être propriétaire d'une ou plusieurs autres séries spéciales à condition d'avoir également des Ferrari de la gamme régulière. Ferrari parlerait dans ce cas de clients "accrocs" ou "dépendants" par le terme anglais "Addicted Plus", et évoquerait l'opportunité de transformer des "Addicted", déjà propriétaires de séries spéciales, en "Addicted Plus". Si vous parvenez à passer cette sélection, il ne vous reste plus qu'à débourser une coquette somme pouvant, suivant les modèles, dépasser le million d'euros.

Cette édition limitée de la Ferrari 488, qui pourrait reprendre l'appellation "GTO" ou s'inscrire dans la lignée des Stradale, Scuderia et Speciale, devrait être présentée en mars prochain au salon de Genève 2018. D'après les précédentes fuites, elle serait nettement allégée tout en se montrant plus puissante qu'une GTB avec au moins 700ch, et disposerait d'une aérodynamique optimisée. La 488 GTB est affichée chez nous 219.607€ ; cette version pourrait facilement coûter le double.


Source : DriveTribe

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)12

mercredi 31 janvier 2018 à 22:27 Jolasoie dit : IL les vende à des clients qui vont les exposer dans leur salon comme sa elle ne finiront pas en barbecue

mercredi 31 janvier 2018 à 13:10 altomazout dit : McLaren > ferrari > vw

mercredi 31 janvier 2018 à 13:07 @frenchguy dit : "2- La majorité de ces journaux sont à la solde des constructeurs donc non objectifs et ayant un parti pris". Sources ?

mardi 30 janvier 2018 à 21:06 Frenchguy dit : @cockernoir Arrêtez d'acheter des journaux pourquoi: 1- Ca participe à la déforestation des forêts de la planète. 2- La majorité de ces journaux sont à la solde des constructeurs donc non objectifs et ayant un parti pris. Utilisez internet et regardez plusieurs sites pour avoir la meilleure approche . FERRARI est la référence

mardi 30 janvier 2018 à 18:43 cockernoir dit : @ frenchguy. Si vous achetiez comme moi Sport Auto , vous sauriez que la concurrence arrive : Mc Laren 720 S et Senna , Lamborghini Huracan Performante et Aventador S , Mercedes AMG GTR , Chevrolet Corvette C7 ZR1 , future BMW M8 , future Porsche 911/992 Turbo S , future Nissan GTR etc.....😎🍾

mardi 30 janvier 2018 à 18:26 Frenchguy dit : Quelle concurrence? Mdr elle n'arrive pas à la cheville de FERRARI que ce soit sur les caractéristiques du moteur et l'aéro.il n'y a pas photo. Il n"y a quoi voir la Porsche 911 GT2RS avec sa pelle à tarte à l'arrière elle fait pitié.

mardi 30 janvier 2018 à 18:01 cockernoir dit : Je trouve que les gens de Ferrari se prennent vraiment pour le centre du Monde . Qu'ils en profitent , leurs clients excédés par leur comportement de diva finiront par se lasser surtout lorsque la concurrence sera plus agressive .😎😎😎

mardi 30 janvier 2018 à 17:07 cockernoir dit : Et comme critère de sélection la taille du pénis est-elle prépondérante? 😎🎺

mardi 30 janvier 2018 à 16:29 titi dit : Moi je suis addicted mais je n’ai pas les sous !! On peut s’arranger ?? 😂

mardi 30 janvier 2018 à 16:28 360 cs dit : Toujours dans l'exagération c'est désolant.

mardi 30 janvier 2018 à 15:33 nicob dit : Pourquoi devrait-elle "facilement coûter le double"? Il ne s'agit pas d'un modèle limité en nombre, mais limité dans le temps (2 ans), comme la 360 CS, 430 Scuderia et 458 Speciale. Rien à voir avec la F12tdf ou la 458 SA. la Speciale était vendue 50k€ de plus que la 458 Italia. On est TRES loin de double. L'art de balancer du vent pour avoir quelque chose à dire.

mardi 30 janvier 2018 à 15:04 ferrari dit : Ce sont bien les critères de sélection de Ferrari pour les séries spéciales. Ensuite, le slide de présentation est typiquement un de ceux utilisés lors des annual meeting et comporte la police de caractère Bodoni en usage dans la marque. P.S: le concessionnaire qui a fait “fuiter” ce document va avoir chaud aux fesses !! Ferrari va le traquer et ça va lui coûter cher.