F1 - Grid Girls: La Formule E ironise

F1 - La Formule E réagit au départ des Grid Girls en Formule 1

La Formule E, qui a renoncé aux grid-girls avant la Formule 1, estime que son rival entre « dans le 21ème siècle ».

La Formule 1 a annoncé qu'il n'y aurait plus de Grid Girls cette année. Ces jeunes femmes, essentiellement chargées de présenter le numéro du pilote sur la grille de départ, donnaient une image souvent jugée sexiste. En Formule E, les grid-girls ont déjà quitté les grilles, mais le championnat ne l'avait pas formellement annoncé.

- Les Grid Kids vont remplacer les Grid Girls

« Nous sommes ravis d'accueillir la F1 dans le 21ème siècle, » a ironisé un porte-parole de la Formule E selon Reuters. « La Formule E ne fait plus appel aux grid-girls depuis l'an dernier et nous n'avons tout simplement pas senti le besoin de le claironner. »

Les 24 Heures du Mans ont été les premières à initier le mouvement dans le sport automobile. L'ACO a renoncé aux Grid Girls dès 2015. Ces décisions suivent une tendance générale dans le monde du sport : la semaine dernière, le Professional Darts Corporation, un championnat de fléchettes très populaire en Grande-Bretagne, a renoncé aux hôtesses aux côtés des joueurs.

- Une Grid Girl critique le choix de la F1
- Grid Girls: Claire Williams soutient la F1

Lauda n'aime pas cette décision

Si la Formule E ironise sur le temps que la Formule 1 a mis pour faire ce choix, d'autres jugent au contraire que c'est une mauvaise décision. Bernie Ecclestone n'est pas satisfait et son complice Niki Lauda est du même avis. Comme l'ancien gestionnaire des droits commerciaux, Lauda ne pense pas que les Grid Girls véhiculaient une image rétrograde.

« C'est une décision contre les femmes, » a estimé le triple champion du monde dans les colonnes de Der Standard. « Les femmes s'émancipent, elles le font très bien, et tout avance dans la bonne direction. Je ne veux pas réduire la place des femmes, mais les encourager. Si on continue dans ce sens, il n'y aura bientôt plus de cheerleaders aux Etats-Unis. »

Lauda ajoute qu'il n'est pas opposé à l'idée de « Grid Boys ». A Monaco en 2015, des hommes avaient déjà remplacé les grid-girls.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 02 février 2018 à 16:38 Bernard 17 dit : Mon avis n est pas publié ?

vendredi 02 février 2018 à 13:56 Mr IXE dit : La F1 est dans la haute technologie et ne roule pas avec une pile en guise de moteur MM de la F.E

poool/views/script not found