FE - Vergne a failli tout perdre à Santiago

FE - Vergne a gagné malgré plusieurs problèmes à Santiago

Jean-Eric Vergne mène le championnat en Formule E, mais il a failli perdre la course dans un contact avec André Lotterer et avec plusieurs soucis à Santiago.

Jean-Eric Vergne a fait l'opération parfaite à Santiago du Chili. Pole, victoire et première place du championnat. « Cela ne peut pas être mieux, » reconnait-il.  Le Français a pourtant failli tout perdre dans son duel avec André Lotterer, son équipier, en fin de course. Ils ont eu un contact (vidéo) et Vergne s'estime chanceux de s'en être sorti sans dégâts.

« C'était fair play, à un moment nous avons eu un vrai contact mais nous ne pouvions vraiment rien y faire, » estime Vergne. « J'ai décidé de prendre l'intérieur et il a fait le même choix, nous avons juste eu un contact. Je pense que les huit roues se sont bloquées, donc je suis très chanceux. »


Les deux pilotes n'avaient plus de radio dans les sept derniers tours et ils n'ont donc reçu aucune consigne : « Je ne savais pas où on en était et j'ai essayé de le doubler, » explique Lotterer. « J'ai failli manquer le virage, mais je découvre encore (la Formule E). »

Vergne avait un souci technique

Si Vergne s'est retrouvé sous une menace si forte de Lotterer, c'est à cause d'un problème technique. « Après quelques tours dans la deuxième voiture, mon compteur de tours à affiché un tour de plus (à disputer), » explique-t-il.

L'ancien pilote Toro Rosso en F1 a donc cru qu'il devait économiser plus d'énergie que prévu. « Je ne sais pas ce qu'il sait passé, mais en fait c'était comme avoir un tour de plus à faire, » précise-t-il. Vergne a levé le pied, ce qui a aidé Lotterer à se rapprocher : « Il était sur une stratégie différente. »

Vergne a contenu son équipier malgré moins d'énergie consommée : sur la ligne d'arrivée, il avait encore 6% de batterie... contre seulement 1% pour Lotterer.

Vergne et Techeetah mènent les championnats

Malgré ces multiples frayeurs, les pilotes Techeetah ont été les premiers à offrir un doublé à une équipe en Formule E. La victoire de Jean-Eric Vergne lui permet aussi de prendre la tête du championnat.

« Il faut prendre des points, la victoire et la deuxième place (...) nous mettent vraiment sur la bonne voie, » souligne Vergne. « Je tiens aussi à féliciter a féliciter André pour son premier podium, nous allons continuer à tout donner dans le reste de la saison. »

Techeetah mène le championnat face à des équipes d'usine comme Renault ou Audi. L'équipe utilise le moteur Renault mais elle n'a pas les mêmes ressources : « C'est vraiment bien de voir une équipe cliente se battre avec les constructeurs dans un championnat aussi disputé que la Formule E, » souligne Vergne.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 06 février 2018 à 12:24 Pascal 31 dit : « Je ne sais pas ce qu'il sait passé" Si personne ne sait... Sait pas bien !