Publié le 06/02/2018 à 17:20

La Challenger SRT Demon pas reconduite en 2019

La Dodge Challenger SRT Demon ne sera pas proposée en millésime 2019

La production de la radicale Dodge Challenger SRT Demon s'arrêtera à 3.300 exemplaires.

Aux Etats-Unis, on apprend aujourd’hui qu’il n’y aura pas de millésime 2019 pour la Dodge Challenger SRT Demon (photo). La production de la radicale muscle car américaine s’arrêtera donc à 3.300 exemplaires. "2018 seulement, une année et c’est fini. Les gens qui prennent leur temps et qui attendent l'année prochaine vont passer à côté", a annoncé Tim Kuniskis, le patron du constructeur américain, au site Allpar.com.

La radicale Demon sera donc bien un objet rare, qui devrait facilement voir décoller sa cote et prendre de la valeur. Outre Atlantique, rappelons qu'elle est facturée à partir de 84.995 dollars, l’équivalent de 69.000 euros. A ce prix, vous disposez sous le capot d'une motorisation V8 6.2 litres à compresseur développant 840 chevaux et 1.044 Nm de couple.

La reine du "quarter mile"

Avec un temps de 9,65 secondes pour effectuer le "quarter mile" (402 mètres départ arrêté) et une vitesse de 225 km//h sur la ligne d'arrivée, chrono homologué par la NHRA (National Hot Rod Association) qui régule les courses de dragsters, la sportive américaine s'est tout simplement imposée comme la voiture de série la plus rapide sur l'exercice. L'accélération du 0 à 60 mph (0 à 96 km/h) est atomisé en seulement 2,3 secondes.

Source : Allpar.com

Photo de Jean-Philippe Peden

posté par :
Jean-Philippe Peden

Réagissez

Commentaire(s)4

mercredi 07 février 2018 à 08:07 john dit : Ça doit être le feu de la conduite sur un circuit en ligne droite

mardi 06 février 2018 à 21:42 . dit : Imaginez au feu rouge!

mardi 06 février 2018 à 18:19 Jeff Pagani dit : Et surtout elle fait des wheeling de série !!!

mardi 06 février 2018 à 17:46 . dit : Ça reste quand même donné 69 000€ comparé aux performances d'accélération, même si cette voiture doit être incapable de taper des chronos sur circuit.