F1 - Renault aura sa tribune au GP de France

F1 - Renault aura une tribune jaune au Grand Prix de France

Renault aura une présence très importante autour du Grand Prix de France avec une tribune jaune et des animations dans la Fan Zone.

Renault soutient le Grand Prix de France. Le constructeur sera partenaire de l'épreuve, avec une tribune jaune, des milliers d'invités, une flotte de véhicule à disposition des employés du circuit, un stand pour sa marque et des animations dans la Fan Zone.

« Cet accord nous donne l'opportunité d'une mobilisation unanime autour du GP de France pour supporter notre écurie, » souligne Bastien Schupp, le directeur des marques et du Marketing Communication du Groupe Renault.

« Le sport automobile est un élément important de l'histoire de notre marque et nous nous réjouissons de pouvoir fêter notre 120ème anniversaire avec les fans du sport automobile au Circuit Paul Ricard ! »

Une course à part pour Renault

L'équipe Renault s'attend à vivre une course à domicile très particulière. Le constructeur tenait à soutenir l'épreuve pour son retour au calendrier.

« Le retour en France de la Formule 1 sera un moment fort pour les fans et tous les Français passionnés de sport et d'automobile, » souligne Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing. « Ce partenariat est une occasion formidable pour le Groupe Renault de montrer son attachement au sport automobile et son soutien au Grand Prix de France. »

« Cet événement sera l'opportunité pour notre écurie de démontrer son ambition dans la discipline, et pour ses membres de montrer leur fierté de participer à leur second Grand Prix national comme c'est déjà le cas à Silverstone. »

L'industrie française aux côtés des organisateurs

Le Grand Prix de France a fait son retour grâce à l'implication des collectivités locales. Christian Estrosi est satisfait de voir que Renault soutient cette initiative.

« L'industrie automobile française est un atout pour notre pays et une véritable fierté, » déclare le Président du GIP Grand Prix de France et de la région PACA. « Réussir à faire revenir le Grand Prix de France de Formule 1, après 10 ans d'absence, est l'occasion de démontrer sur notre sol l'excellence française de la marque Renault, de ses moteurs et ses technologies toujours plus performantes. Je me félicite de la signature de cet ambitieux accord de partenariat avec Renault que je veux remercier pour son engagement dans cette aventure collective. »

« C'est aujourd'hui, avec notre écurie nationale, les directeurs sportifs français d'autres écuries, les trois pilotes français en compétition et toutes les personnalités françaises influentes de cette discipline reine, un véritable mouvement français qui se met en place en F1. »

« A moins de 5 mois, nous continuons à mettre tout en oeuvre avec les équipes du Grand Prix de France et les collectivités territoriales du groupement d'intérêt public afin que les notes de la Marseillaise fassent vibrer, de la plus belle des manières, toute une région et tout un pays lors du départ le 24 Juin. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

lundi 12 février 2018 à 23:20 legars dit : Euh, je pense que quand ils disent 10 ans, ils parlent de magny cours.

dimanche 11 février 2018 à 14:13 Domj dit : Et en piste, qu'ont ils prévu ?

vendredi 09 février 2018 à 04:22 Chris dit : Bonjour, cela fait 20 ans qu'il n'y a plus de F1 au Castellet....et non 10 ans comme on peut le voir partout dans la presse !!!!!