F1 - Renault se lance dans l'eSport

F1 - Renault s'associe à une équipe d'eSport

Renault s'est associé à Team Vitality, une équipe française d'eSport spécialisée dans les jeux de course. Elle pourrait participer à la compétition de la F1.

La Formule 1 s'intéresse de plus en plus à l'eSport, sous différentes formes. Le championnat a lancé sa compétition virtuelle et Brendon Leigh a été le premier titré à Yas Marina. McLaren a aussi lancé une compétition, remportée par Rudy van Buren, pour trouver un nouveau pilote de développement. Renault va également rejoindre l'eSport, pas en créant une compétition mais en s'associant à une équipe, une démarche qui s'est déjà beaucoup vue dans le mopnde du football.

A l'occasion du Esports BAR Cannes, le constructeur français a annoncé son association avec Team Vitality, une équipe française engagée dans plusieurs compétitions, comme le Rocket League Championship Series Europe.  L'équipe va prendre le nom Renault Sport Team Vitality. Elle était déjà sponsorisée par Adidas, Omen by HP, Volvic et Canal+.

Philip Paschmeyer (Paschy90), Victor Locquet (Fairy Peak!) et Sandro Holzwarth (FreaKii) participeront au championnat de Rocket League cette année.

Des discussions sont en cours avec la F1 pour que Renault Sport Team Vitality participe à la compétition d'eSport du championnat.

Renault vise un nouveau public

Avec ce partenariat, Renault espère toucher un public plus jeune : « Ce rapprochement représente une formidable opportunité pour Renault de toucher de nouveaux publics plus jeunes, » explique Bastien Schupp, Vice Président Global Brand Strategy and Marketing Communications du Groupe Renault. « La vision et l'expertise de l'équipe Vitality dans le monde des eSports, combinées à notre histoire dans le sport automobile, nous permettra d'aligner une formation de bonne allure. »

« Les perspectives et les évolutions de cette discipline sont larges. Nous nous félicitons d'en faire partie et de pouvoir mettre les équipes de Renault Sport Racing au contact de ces jeunes gamers. »

Renault va en effet ouvrir les portes de l'usine d'Enstone aux joueurs, pour leur permettre de rencontrer les pilotes et les ingénieurs : « Vitality a beaucoup à apprendre de Renault Sport Racing sur les méthodologies d'entraînement de la Formule 1 qui sont proches de celles de l'eSports : tracking, physiothérapie, entrainement physique et coaching mental, » souligne Fabien Devide (Neo), le fondateur et Président de Team Vitality.

Le constructeur voit des convergences entre la F1 et l'eSport : « Le lancement remarqué l'année dernière par la FOM de la compétition "Formula 1 eSports Séries" a accéléré la convergence des deux univers et les opportunités de collaboration, » assure Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing. « Les pilotes Renault, en particulier ceux de la Renault Sport Academy et les champions de Vitality pourront échanger sur leurs expériences respectives. Dans cette compétition comme en F1 notre objectif est de construire sur le long terme une équipe respectée et crainte par ses adversaires ! »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez