Publié le 15/02/2018 à 14:03

F1 - Haas : « Grosjean est très, très rapide »

F1 - Gene Haas ravi de Romain Grosjean et Kevin Magnussen

Gene Haas est ravi de la mentalité « de tueur » de Romain Grosjean et Kevin Magnussen. Il veut que son équipe revienne à une demi-seconde de Ferrari.

Romain Grosjean est présent chez Haas depuis les débuts de l'équipe, il y a deux ans. Kevin Magnussen l'a rejoint en 2017. Leur patron est ravi de leur pointe de vitesse et de leur implication sans faille.

« Je l'ai déjà dit, je pense que nos pilotes ont été meilleurs que nos voitures en 2017, » explique Gene Haas, le propriétaire de l'équipe. « Grosjean est un pilote très, très rapide. Son style de pilotage est très différent de celui de Magnussen. Grosjean est plus agressif, il freine puis prend les courbes. Magnussen et un peu plus doux en courbe. Ils ont juste des styles de pilotages différents, mais ils sont tous les deux très agressifs et ils veulent tous les deux gagner, il faut cette mentalité de tueur pour marquer des points. C'est nécessaire. »

« Quand l'opportunité est là, il faut la saisir. C'est dur de trouver ça chez des pilotes. Ils l'ont. Ils ne lâcheront rien face à un rival et quand cela se présente, ils veulent vraiment gagner, ou au moins marquer des points. Nous avons ça avec nos deux pilotes. »

- Photos: La Haas VF-18

Haas veut revenir à une demi-seconde de Ferrari

Si Haas est satisfait de ses pilotes, il espère des progrès côté technique. La monoplace avait parfois du mal à gérer les pneus l'an dernier, un souci sur lequel l'équipe travaille. Elle utilise énormément de pièces fournies par Ferrari et son objectif est d'être à une demi-seconde de la Scuderia.

« Ce n'est pas un secret, nous utilisions énormément de pièces de Ferrari, donc nous nous basons sur eux, » précise Haas. « Nous devons être à une demi-seconde de Ferrari pour être performants. Nous n'y étions pas l'an dernier. Je chiffrerais notre retard sur Ferrari d'une seconde à deux secondes et demi. »

« Dans l'ensemble, nous étions peut-être à deux secondes de la pole, donc nous devons trouver une seconde pour être vraiment performants. »

Gene Haas fait confiance à Ferrari. Il pense que le moteur italien encaissera sans problème le passage à trois groupes propulseurs et que les performances seront très proches entre les différentes motoristes.

« Je n'ai aucun doute sur le fait qu'ils pourront faire la saison avec trois moteurs, » estime Haas. « En plus, il n'y aura pas un énorme besoin de nouveautés parce que la puissance a tendance à plafonner. Ils tirent presque la performance maximale que ce que permet le package actuel. »

« Je ne pense pas que Mercedes ou Renault seront loin devant ou derrière Ferrari. Je pense qu'ils se tiennent en un demi pour-cent. En ce qui concerne la fiabilité, le Ferrari est excellent. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 18 février 2018 à 18:54 BIGOUDIS-66.7 dit : Ah bah c'est sûr qu'il est très très rapide le pauvre gars il a jamais de freins sur sa voiture