Changement d'identité : Breitling Navitimer 8 B01

Breitling Navitimer 8 B01 avec calibre de manufacture automatique

Breitling revoit sa gamme. Logo, stratégie : le nouveau patron, Georges Kern, repart quasiment d'une feuille blanche. Voici la 1ère étape, la Navitimer 8 B01.

Le nouveau boss de Breitling a voulu simplifier sa marque. Cela commence par le logo, qui perd ses ailes attenantes, et se résume désormais à un ''B''. Le message est clair : alors que la maison suisse fait une grosse partie de son chiffres d'affaires sur les montres d'aviation, Georges Kern nous fait comprendre que Breitling ne se résume pas à ça.

Pourtant, c'est avec le patronyme Navitimer, archétype de la tocante du pilote de ligne, que le patron a décidé de faire reparler de sa marque. Le 8 qui est accolé au nom de la montre fait référence au ''département Aviation Huit'' qui, avant la seconde guerre, avait pour mission de fournir des combinés d'instrumentation pour l'aéronautique. Mais la Navitimer 8 B01 est-elle encore une Navitimer ?

Lunette cannelée

On retrouve la lunette bidirectionnelle, à deux détails près : elle perd la règle de calcul qui a fait de la Navitimer classique une montre reconnaissable au premier coup d'oeil et elle reçoit un repère triangulaire. Rassurez-vous : le chrono que nous connaissons tous demeure au catalogue, mais sous l'appellation Navitimer 1. Pour la 8, il faut donc se familiariser avec ce nouveau cadran au chemin de fer plus visible, aux aiguilles rappelant celles de la Breitling 768 (montre de pilote historique) et à l'architecture panda. Le diamètre est costaud (43 mm), tout comme l'épaisseur (13,97 mm) mais la finesse des cornes et l'élégance des commandes (poussoirs et couronne) confèrent une allure raffinée.

Comme son nom l'indique, ce chrono embarque un calibre B01, mouvement apparu en 2009 pour les 125 ans de Breitling, et réalisé en interne. A remontage automatique, il assure une réserve de marche de 70 heures une fois que sa masse oscillante, montée sur roulements à billes, retend à fond le ressort de barillet. L'embrayage de son module de chronographe est vertical et il est composé de 346 pièces, pour une fréquence de 4 hz. La Breitling Navitimer 8 B01 est proposée avec deux cadrans (noir ou bleu), en acier ou en or. Elle vient accompagnée d'un bracelet en cuir (boucle ardillon) ou acier (boucle déployante). Son tarif est en phase de finalisation mais devrait se situer autour des 7.500 €.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez