F1 - Le halo a coûté très cher à Force India

F1 - Le halo a coûté près d'un million de dollars à Force India

Force India estime que le développement autour du halo a coûté près d'un million de dollars. Pierre Gasly a déchiré une combinaison à cause du dispositif.

Le halo fait beaucoup parler de lui depuis son lancement. Ce système de protection de la tête du pilote, capable de résister à un bus londonien, est souvent critiquée pour son aspect esthétique. Kimi Räikkönen, Sergey Sirotkin et Esteban Ocon ont cependant assuré qu'il ne gêne en rien la visibilité une fois au volant.

- Comprendre 2018 : Le halo

Chez Force India, on déplore surtout les coûts de développement, un an seulement après le lancement d'une nouvelle règlementation. L'équipe assure que le halo lui a coûté près d'un million de dollars (811 000 euros).

« Une équipe comme la nôtre essaie toujours de faire durer un châssis deux ans, » a déclaré Andrew Green, le directeur technique de Force India, à Reuters. « Il a fallu énormément d'argent pour redévelopper et redessiner le châssis, cela se compte en centaines de milliers de dollars, si ce n'est un million. »

Gasly a abîmé sa combinaison

Pierre Gasly a vécu une autre mésaventure inattendue avec le halo... une combinaison déchirée !  « Je ne l'aime pas, » a reconnu le Français à ESPN. « C'est très dur de monter et de descendre de la voiture. Je pense que ma combinaison est déjà déchirée, je vais devoir en demander beaucoup à Alpinestars cette année. »

Après sa première journée d'essais, Gasly assurait avoir « de nombreux trous » dans sa combinaison et il a aussi été gêné par ailettes ajoutées par Toro Rosso. « Avec tous les éléments sur le halo, on ne peut pas vraiment s'appuyer dessus pour sortir, et on ne peut pas le toucher, » précise Gasly. « C'est assez étrange, mais pas très important. C'est juste que je préférais les anciennes voitures. »

Gasly confirme cependant que le halo ne gêne pas la visibilité : « Je reconnais que rouler avec ne fait pas une grosse différence, » indique-t-il. « Pour la visibilité, c'est identique. Evidemment, on voit quelque chose devant, c'est un peu étrange, mais quand on roule, on reste concentré et on ne se préoccupe que du pilotage. On ne le voit pas vraiment. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)9

mardi 06 mars 2018 à 11:11 ah_teapeak dit : @ Kle'Opatre'55 ; le HALO fait partie de la capsule de survie qui entoure le pilote c'est une structure indéformable qui le protége et il a fallu l'intégrer à cette structure c'est dans le cahier des charges de la FIA sans compter qu'il doit aussi résister à des charges latérales frontales et verticales assez importantes d'où son coût exorbitant. Quand au processus d'extraction estimé à quelques secondes en cas de d'accident je reste perplexe car testé dans des conditions j'imagine normales alors qu'en situation réelle sur un circuit de course avec le stress des secouristes l'environnement bruyant et dangereux les risques de sur-accident je ne suis par certain que l'on obtienne les mêmes résultats.

mardi 06 mars 2018 à 11:07 Kle'Opatre'55 dit : Bonjour Mr Lalanne tout d'abord je vous remercie de votre réponse mais voyez-vous je suis quand même toujours sceptique je vais vous donner (un simple exemple parmi tant d'autres) Gp Mexico 1991 sortie de piste Ayrton Senna, bon c'est vrai c'est une autre époque et la sécurité a énormément progressé mais on voit très bien qu'il se débrouille par lui-même qu'aurait il fait avec le halo fixé !

lundi 05 mars 2018 à 23:51 Vincent Lalanne-Sicaud dit : @Kle'Opatre'55: Le cas a été évoqué par Laurent Mékies, le responsable de la sécurité de la FIA, l'an dernier. Si une voiture est retournée, la procédure privilégiée (et c'était déjà le cas avant le halo) est de la remettre à l'endroit. Si c'est impossible, la FIA estime que le halo peut en fait aider, en créant un espace supplémentaire. Dans ses simulations, la FIA n'a relevé aucune situation où il faudrait retirer le halo pour pratiquer une extraction mais une procédure est quand même prévue : découper le halo en trois points. Ce processus prend cinq secondes sur un point et deux secondes sur les deux autres. Je vous invite à consulter notre article "La FIA répond aux doutes sur le halo" à ce sujet

lundi 05 mars 2018 à 22:18 Kle'Opatre'55 dit : Donc si je comprends bien et c'est ce dont je me doutais cet arceau de sécurité est inamovible, et bien je me demande s'il arrive une cabriole genre Fernando Alonso en début d'année dernière ou l'année d'avant je sais plus c'était en Australie avant le premier Grand Prix(un exemple parmi d'autre) je me demande comment on sortira le pilote sans conséquences graves par perte de temps et risque de blessures supplémentaires j'aimerais bien que Jean-Louis Moncet ou vous-même monsieur Lalanne répondiez à cette interrogation! Parce que là je pense qu'il y a vraiment du souci à se faire

lundi 05 mars 2018 à 21:00 ah_teapeak dit : Gasly déjà emm..... y en a bien un qui va s'écraser les noix dessus...

lundi 05 mars 2018 à 20:57 ah_teapeak dit : Oui mais bon nous allons vers une réduction des coûts c'est Todt qui vous le garantit.

lundi 05 mars 2018 à 20:21 vev dit : 1 million de dollar =811 000 euros ;-)

lundi 05 mars 2018 à 20:16 leon dit : Entre 1 million et 811 000 , il ya 189 0000 euros d'écart . Si FI ne fait pas la différence , je peux leur envoyer un RIB pour qu'ils me la versent

lundi 05 mars 2018 à 20:16 leon dit : Entre 1 million et 811 000 , il ya 189 0000 euros d'écart . Si FI ne fait pas la différence , je peux leur envoyer un RIB pour qu'ils me la versent

poool/views/script not found