Publié le 06/03/2018 à 18:25

Rimac C_Two (2018) : une hyper-GT électrique

Rimac C_Two (2018) : présentation de la supercar électrique

La Rimac C_Two électrique fait encore plus fort que sa devancière avec près de 2.000ch et 650km d'autonomie annoncée.

Rimac dévoile au salon de Genève 2018 la remplaçante de sa supercar électrique Concept_One. Pour ce qui est du nom, le constructeur croate a osé la fantaisie en n'optant pas pour "Concept_Two" mais pour...C_Two. Mais derrière cette nomenclature conservatrice se cache un nouveau tour de force.

Comme celui qu'il remplace, ce coupé "zéro émission" est animé par quatre moteurs électriques, un par roue. Chaque moteur avant dispose d'une transmission à rapport unique ; chaque moteur arrière a droit à une boîte à deux rapports. Le couple est réparti entre les quatre roues de manière différente en fonction du mode sélectionné ou des conditions de conduite. Une batterie 120kWh alimente le tout, et sept circuits de refroidissement sont utilisés. La puissance ? 1.914ch. Le couple ? 2.300Nm. Selon Rimac, le 0 à 100 km/h ne demande que 1,97s. Il faut 11,8s pour atteindre 300 km/h, et la vitesse de pointe s'établit à 412 km/h. Rimac a installé des disques de freins carbone-céramique de 390mm mordus par des étriers à six pistons aux quatre coins. Il faut bien cela pour stopper les 1.950kg de l'engin, présenté comme une véritable GT avec une autonomie de 650km (NEDC).

Sportive électrique au long cours ?

Reposant sur une architecture en fibre de carbone avec des renforts en aluminium, la Rimac C_Two grandit nettement par rapport à sa devancière avec 4,75m de long (+60cm), 1,99m de large (+14cm), 1,21m de haut (+14cm) et 2,75m d'empattement (+19cm). Elle dispose de nombreux éléments aérodynamiques actifs et conserve son relief en "cravate" sur les flancs. Les lignes sont un peu plus agressives qu'auparavant sans être exubérantes. Les porte-à-faux se sont agrandis mais cela profite avant tout à l'espace intérieur, pour les deux occupants comme pour leurs bagages.

Souhaitant se positionner face à Pagani ou Koenigsegg, Rimac a misé sur une présentation haut de gamme. Tous les boutons et molettes de l'habitacle sont ainsi en aluminium. Trois écrans personnalisables regroupent le reste des commandes et informations. La C_Two est par ailleurs dotée de nombre de systèmes de conduite autonome avec régulateur de vitesse adaptatif, freinage d'urgence automatique avec manœuvre d'évitement ou encore assistant prédictif de navigation optimisant le comportement de la mécanique. Le nombre d'exemplaires prévus et le tarif sont encore inconnus.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 07 mars 2018 à 00:08 lechris dit : Pour info le record absolu est détenu par la nouvelle tesla roadster pour le 0/100 avec 1,8s et une autonomie à priori supérieure 900km (ils parlent de 1000km) une batterie de 200kw et un couple de 10000Nm grâce à des moteurs électrique équipées de pignons pour démultiplier le démarrage ainsi qu’une vitesse supérieure à 400km/h je pense qu’il n’existe pas mieux sur terre à l’heure actuelle...

mardi 06 mars 2018 à 19:21 SevendeLuxe dit : Une esthétique a impressionnante d'équilibre, à la différence de la zerouno par exemple. Quant aux chiffres annoncés...hâte de voir en vidéos. 1,97, précisément le même temps que celui annoncé pour la Owl de Aspark, est-ce un recors absolu?