F1 - Wolff s'attend à une lutte à trois

F1 - Toto Wolff s'attend à une lutte entre Mercedes, Ferrari et Red Bull

Toto Wolff pense que Mercedes, Ferrari et Red Bull seront très proches cette année. Il ne pense pas qu'un nouveau titre est assuré pour Mercedes.

Mercedes peut assoir un peu plus sa place dans l'histoire de la F1 cette année. L'équipe peut réaliser un cinquième doublé consécutif aux championnats, pilotes et constructeurs, ce que Ferrari est la seule à avoir réalisé. Toto Wolff, le patron de Mercedes, reste très prudent. Il pense que Ferrari sera encore une rivale sérieuse et que Red Bull sera aussi dans la lutte.

« L'an dernier, le championnat a été très serré et nous n'avons jamais pu nous relâcher, » rappelle Wolff. « Ferrari nous a proposé un immense duel et il y a eu une vraie bagarre entre les argents et les rouges. Cette année promet une lutte à trois passionnante entre Ferrari, Red Bull et nous. Tout le monde a énormément travaillé à Brackley (l'usine châssis) et Brixworth (l'usine moteur) ces derniers mois, pour que nous ayons la meilleure voiture possible. »

« Nous allons aborder cette nouvelle saison avec la concentration, l'esprit d'équipe et l'énergie qui ont fait notre force par le passé. Tout le monde sait que les championnats de l'an dernier appartiennent au passé, les trophées d'hier ne font pas gagner les courses d'aujourd'hui. »

« Une nouvelle saison est comme gravir l'Everest, nous y sommes parvenus par le passé, mais nous ne sommes qu'au camp de base pour le moment. Ce sera une aventure difficile, avec un objectif identique mais des défis différents sur notre route. Nous débutons cette saison avec zéro point, comme nos rivaux. Et nous devons tout donner pour gagner encore cette année. »

Wolff prudent sur la fiabilité

La fiabilité des moteurs pourrait être un élément déterminant dans la course au titre. Le quota de groupes propulseurs est revu à la baisse cette année et même si les essais se sont très bien déroulés pour Mercedes, l'équipe n'a aucune certitude.

« Nos deux pilotes sont assez contents de notre nouvelle voiture, mais il faut encore voir ce qu'elle donne quand ça compte, » souligne Wolff. « Le nombre moins important de groupes propulseurs signifie que la fiabilité sera encore très importante en 2018. Nous avons eu une bonne fiabilité pendant les essais mais nous devons faire attention à ne pas en tirer de conclusions, même si nous avons fait un bon kilométrage avec la nouvelle voiture à Barcelone, de nombreux composants sont loin d'avoir bouclé la distance nécessaire pendant la saison. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

lundi 19 mars 2018 à 20:29 leon dit : On verra samedi après les qualifs .

lundi 19 mars 2018 à 20:04 MORGANE,'Lilou dit : Et bien il a pas fini de faire la tête le Toto si les pilotes ne gagne pas toutes les courses