F1 - L'hymne de la F1 dévoilé ce week-end

F1 - Le thème musical de la F1 dévoilé ce week-end

Le thème musical de la Formule 1 sera dévoilé ce week-end, à Melbourne. Il va intégrer le bruit des monoplaces.

Il y a trois semaines, l'hymne de la Formule 1 a été enregistré avec le London Philharmonic Orchestra au Air Studios de Londres. Ce thème musical a été composé par Brian Tyler, habitué à travailler sur des bandes originales de films, et il sera dévoilé ce week-end, au Grand Prix d'Australie. L'hymne ouvrira le flux vidéo pour les diffuseurs avant chaque course.

Tyler a décidé d'utiliser les bruits des moteurs dans le thème musical : « Quand j'ai commencé à composer la musique pour le thème de la Formule 1, je me suis dit qu'il fallait inclure la personnalité des voitures, » souligne Brian Tyler. « Ces moteurs font un beau bruit, musical, quand elles passent devant vous. Je suis allé sur une course et dans la ligne droite, on ressent un peu l'Effet Doppler (le changement de fréquence du son selon la distance avec l'endroit d'où il est émis) à leur passage. C'était incroyable, donc nous avons transformé les moteurs en chorale, en utilisant vraiment les moteurs, pour faire une partie de la musique avec les voitures. »

« Ce n'est pas un effet musical, ce sont des notes dans la musique. J'ai composé autour de ces fantastiques sons des voitures, pour faire crier les moteurs des Formules 1 avec des cuivres, des cordes, des percussions et toutes sortes d'instruments. »

« Le pouvoir entier de l'orchestre aux côtés des moteurs de Formule 1, c'est comme s'ils intégraient la musique. »

Brian Tyler, fils d'un directeur artistique primé aux Oscars et d'une pianiste, est un compositeur américain. Il a notamment composé la musique des films Iron Man 3, Agenvers: L'ère d'Ultron et Fast & Furious.

Une nouvelle ère pour la F1

Le nouvel hymne de la F1 s'inscrit dans une ère de changements, initiée par Liberty Media, en charge des droits commerciaux. Le championnat a ainsi un nouveau logo et un nouvel habillage pour la diffusion des courses, qui aura des déclinaisons selon les pays, notamment pour afficher les vitesses en km/h ou mph.

Le championnat s'apprête aussi à lancer F1 TV, un service de streaming payant qui donnera accès 24 flux vidéo en direct.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 21 mars 2018 à 17:23 Enrico dit : Dieu bénisse Liberty Media : la F1 est gérée par des passionnés, et est entre de bonne mains !