F1 - Ricciardo pénalisé sur la grille

F1 - Daniel Ricciardo pénalisé à Melbourne

Daniel Ricciardo a reçu une pénalité de trois places sur la grille au Grand Prix d'Australie, pour ne pas avoir assez ralenti sous drapeau rouge.

Première course de l'année et première pénalité sur la grille. Daniel Ricciardo a été pénalisé de trois places sur la grille de départ à Melbourne, évidemment pas pour avoir dépassé le quota d'éléments du groupe propulseur, mais pour ne pas avoir assez ralenti durant le drapeau rouge de la deuxième séance.

Même si les commissaires ont noté que Ricciardo avait ralenti de 175km/h par rapport à son chrono le plus rapide, il a maintenu un rythme trop élevé par rapport aux indications fixées sur son écran. L'Australien a reconnu qu'il les avait mal lues.

Les pilotes doivent respecter un temps minimum en cas de drapeau rouge. Cette mesure a été ajoutée à l'article 31.6 cette année. Elle existait déjà en cas d'intervention de la voiture de sécurité ou de régime de voiture de sécurité virtuelle. 

L'attitude de Ricciardo a joué en sa faveur

L'infraction de Daniel Ricciardo est minime, mais elle concerne un sujet essentiel, la sécurité. Les commissaires ont décidé de prendre en compte ses bonnes réactions et sa pénalité est moins importante que prévu.

« Une infraction à ce règlement est considéré comme une question très sérieuse, » soulignent les commissaires dans un communiqué. « Mais dans ce cas, les commissaires ont analysé l'incident avec attention et ils ont constaté que le pilote avait significativement ralenti, si bien que cela n'a généré aucun danger, et que le pilote a fait preuve de prudence. Les commissaires imposent donc une pénalité plus faible que d'habitude. »

Les commissaires ont également analysé un incident entre Kimi Räikkönen et Valtteri Bottas. Le pilote Ferrari était soupçonné d'avoir gêné Bottas au virage 3 dans la deuxième séance, ce qui a obligé son rival à passer dans les graviers. Les commissaires ont estimé qu'il ne s'agissait pas d'une « gêne évitable » et Räikkönen n'a donc pas été sanctionné.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 23 mars 2018 à 14:19 Alain dit : La FIA a un record de nombre de places de pénalité sur une saison à battre. Elle y travaille dès le premier GP de la saison!