Publié le 25/04/2018 à 13:37

F1 - Pérez n'a pas pu montrer son vrai niveau

F1 - Force India espère montrer son vrai niveau

Sergio Pérez pense que Force India n'a pas pu montrer son vrai niveau depuis le début de la saison. L'équipe a fait des progrès.

Force India a été la quatrième meilleure équipe du plateau ces deux dernières saisons. Cette année, Force India est pour le moment à l'arrière du groupe qui vise cette place au championnat. Sergio Pérez pense que l'équipe peut prétendre à de meilleurs résultats, grâce aux progrès effectués à chaque course.

« Les premières courses ne se sont pas très bien passées pour moi, » reconnaît le Mexicain. « Je pense que j'ai été malchanceux, surtout à Bahreïn, mais je sais que ça arrive en course parfois. La dernière course a été décevante en Chine, parce que j'ai perdu du temps dans le premier tour, et c'était impossible de revenir dans les points. Nous étions performants et nous avons encore progressé, mais cela n'a tout simplement pas fonctionné en course. »

« A Shanghaï, nous avons pu voir les progrès effectués depuis Melbourne et je suis satisfait de l'équilibre de la voiture maintenant. Nous revenons et nous retrouvons notre position normale. Je pense que Bakou sera intéressant, parce que tout est lié à la vitesse de pointe et à la confiance qu'on a en ses pneus. J'aime le défi que représentent les circuits urbains et j'aime vraiment rouler à Bakou. »

Force India a progressé

Vijay Mallya pense aussi que Force India méritait de meilleurs résultats dans les premières courses. Il voit son équipe progresser.

« Bakou sera un week-end important pour nous et nous sommes déterminés à retrouver les points, » indique le patron de l'équipe. « Les premièrse courses n'ont pas apporté les résultats que nous attendions, mais c'était surtout dû à des circonstances qui ont joué contre nous. Nous avons eu des incidents dans le premier tour et cela nous a fait perdre des places, à Bahreïn et en Chine, et nous n'avons pas montré notre vrai potentiel. Avec un milieu de classement si serré, c'est très difficile de revenir si on perd autant de temps au départ. »

« L'aspect positif est que nous avons montré des progrès sur notre voiture depuis Melbourne. Nous sommes entrés en Q3 dans les deux dernières courses et nous comprenons mieux la voiture. Il est temps que notre chance tourne et que les résultats suivent. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 26 avril 2018 à 06:22 123 dit : pourquoi il en as ???? son talent a lui c'est pas de serrer les autres au freinage !?