Porsche : "LE" pilote maison tacle l'électrique !

Porsche : le pilote et ambassadeur Walter Röhlr critique la voiture électrique

Tension autour de la voiture électrique entre Porsche et son prestigieux pilote Walter Röhrl, très critique à ce sujet.

Légende vivante du sport automobile, le pilote allemand Walter Röhrl, 71 ans, est proche de Porsche depuis toujours et cela fait 25 ans qu'il en est ambassadeur et pilote de développement de renom, bien qu'il passe peu à peu le relais à Mark Webber sur ce dernier point. Porsche développe actuellement la Mission E, première voiture électrique d'une série qui s'annonce avec les six milliards d'euros que le constructeur va investir dans les véhicules électrifiés. Mais avec une déclaration inattendue au cours d'un entretien avec la publication allemande Motorsport Magazin, Röhrl vient de sévèrement tacler les voitures électriques.

Si le pilote reconnaît que l'électrique peut être une solution d'avenir en ville, il en va autrement pour d'autres utilisations selon lui. "C'est une catastrophe en termes environnementaux (...)  Je suis choqué que la politique, sans méfiance, ait fait de la voiture électrique la grande gagnante et que tout le monde parte dans cette direction. Cela néglige le développement de la pile à combustible, du moteur thermique et du carburant synthétique, mais les politiciens aveugles fixent la direction et tout le monde y va", dixit Röhrl. Pour ce qui est de la conduite sportive, il ajoute :"Si je roule en Tesla aujourd'hui, après six kilomètres un signal d'avertissement apparaît suivi d'un message 'surchauffe du système, puissance réduite'. (...) Ce n'est pas une solution."

Mission E, Formule E, "je n'ai rien à voir avec cela"

Rörhl ne veut pas s'impliquer dans le développement de la Porsche Mission E, qui doit être lancée en 2019. "Je n'ai pas besoin de cela. D'ici-là je pense que j'aurai un arrangement par lequel, soit je serai à la retraite, soit je n'aurai rien à voir avec cela. Je ne veux pas créer de problèmes, mais vous ne m'entendrez jamais dire que les voitures électriques sont géniales", indique-t-il.

A propos la Formule E, le championnat de monoplaces électriques que Porsche rejoindra fin 2019, Röhrl ne mâche pas ses mots non plus. "Je n'ai rien à voir avec cela, et je ne regarderai jamais une course", dit-il avant de raconter une anecdote personnelle : "Quelque chose est passé à la télévision alors que je ne regardais pas. J'ai entendu un son qui m'a rappelé les voiturettes de golf. 'Ah, c'est la Formule E', ai-je réalisé. 'Parfait, c'est juste ce qu'il me faut.' Evidemment, j'ai immédiatement éteint la télévision. Même si Porsche gagnait, cela ne m'intéresserait pas." Selon lui, le principe de faire courir des voitures électriques dans des villes n'a pas d'intérêt. "Ils devraient aller sur un circuit et faire un son digne de ce nom", estime-t-il au sujet du spectacle.

Selon les journalistes australiens de Motoring, suite à cette interview, les hauts responsables de Porsche débattraient de l'attitude à adopter vis-à-vis de Walter Röhrl, qui est considéré comme "un membre de la famille". Et ce serait pour ne pas avoir suffisamment poussé l'électrification que Matthias Müller, ex-patron de Porsche devenu président du groupe Volkswagen en 2015, viendrait d'être abruptement poussé vers la sortie. Que traduisent les propos de Röhrl selon vous, l'incompréhension de l'ancienne génération face à la nouveauté ou la sagesse de l'expérience ?

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)24

mercredi 09 janvier 2019 à 19:46 d9b66217 dit : lundi 30 avril 2018 à 15:09 @c-sprint : "l'immaturité de la technologie électrique ou plutôt des batteries puisque le seul fait de les solliciter un tant soit peu les propulse illico en mode dégradé... " : cela dépend de ce que l'on veut atteindre. La Tesla Model S limite la puissance au bout de quelques minutes car elle a des moteur à Induction donc le stator est un électroaimant (bobinage de cuivre): L'inconvénient est que ce bobinage beaucoup si très fortement sollicité et longtemps (et que seul une société de la Silicon Valley est capable de le piloter). L'avantage, c'est qu'il permet des puissances très élevées facilement, il est peu cher, robuste, léger. Donc la question, c'est quel conducteur, sur route ouverte, a besoin de 700PS pendant 6 minutes ?!? Même avec la puissance limitée (autour de 280PS), la Tesla peut "cruiser" à 230km/h jusqu'à épuisement de la batterie car cette vitesse ne requierts que 120-130kW. Donc Tesla a choisi le bon compromis. Mais Tesla a aussi sorti la Tesla Model III Performance qui elle peut faire du circuit avec un refroidissement plus poussé et des moteurs différents (mais une performance un peu moins grande). "qualifier les voitures électriques de propres relève à minima d'abus de langage voire carrément de duperie tant les métaux lourds constituant les batteries sont polluants" : ils n'y a AUCUN métaux lourds dans une batterie. C'est du Nickel, du Cobalt et Lithium. Des matériaux qui peuvent même s'ingérer. " et la production d'électricité en France tout aussi peu verte." : bah oui, c'est la source la moins polluante après les renouvelables.

lundi 14 mai 2018 à 14:48 precipitevolissimevolmente dit : Question ? Pourriez-vous, m'expliquer quel est le but recherché par l' intelligent ? Elon Musk... D'avoir fabriqué la Tesla Model S P 100 D avec deux moteurs de 700 CV de puissance... au total sur les deux essieux... Associés avec une batterie de 100 kWh comme capacité ? Les fondamentaux de la physique nous disent...que 100 kWh c'est une puissance de : 100 kW = 136 CV pendant une heure...Ce qui veut dire qu'en théorie toute l'énergie disponible peut être " brûlée" en 12 min !!! environ...60 min / 12 min x 136 CV = 700 CV !

vendredi 11 mai 2018 à 14:08 v12 atmo dit : @walter boloss tu fais honte à l'automobile !

lundi 07 mai 2018 à 18:30 Walter boloss dit : Binh oui c'est vrai sauf celle de ton portable et l'essence que tu mets dans la voiture ne pollue pas c'est pas une catastrophe elle fait même pousser des tomates. Inculte qui gobe tout sur bfm

lundi 07 mai 2018 à 18:26 Walter boloss dit : Oui un papy inculte en technologie et même en pilotage à 71 balai et vu sa trogne dans le rétro il a plus le style à ce trimballer dans un Picasso et à mon avis il a jamais essayer une Tesla, par contre s'il a pas encore la cataracte il peut voir plein de video de Porsche qui se font ruiner par des teslas

lundi 07 mai 2018 à 18:17 Walter boloss dit : Les daubesques 911 qui apres la 993 et à cause de leur pollution du à leur antique flat6 à air a du succomber au liquide pour pouvoir passer les euro4. Porsche trop chère juste bon pour les pistards friqués, l'avenir est electrique, disons gentiment hybride en transition

lundi 07 mai 2018 à 18:11 Walter boloss dit : 71 ans et aussi fermé et obtu... Walter t'es un vieux cenile qui manque de s'uriner dessus tu as bien raison de pas développer la mission E qui mettra à l'amende toute les Porsche de séries jamais produites. Comme le fait d'ailleurs une Tesla S sur les 911.... le circuit tout le monde s'en fout personne n'en fait. Alors ton alerte rouge apres 5 minutes c'est mensonge, par contre le dieselgate de vw c'est pas un mensonge. Prends ta retraite il est temps

lundi 07 mai 2018 à 15:09 ahvanco dit : Il a absolument raison. Sur tous les points. Et il est évident qu'une voiture à recharger en plus de 5 mn est un non-sens. Ce qui pouvait être une solution provisoire (et encore: quid des stations de recharge !) aura étouffé les recherches d'avenir.

mercredi 02 mai 2018 à 21:44 patoche 911 dit : Je suis un passionné d’automobiles sportives et surtout de Porsche je viens notamment d’acquérir ma deuxième GT3 et je trouve qu’il a tout à fait raison même si je pense que l’électrique peut être un bon complément de puissance parce que disponible instantanément mais sinon non pour moi ce n est pas l avenir !!!

mardi 01 mai 2018 à 15:21 shooby dit : Ou là, monsieur Walter Röhrl est peut être un passionné du sport automobile, mais est-il un technicien de l'automobile. Car en lisant ses erreurs sur le sujet, il est permis d'en douter. Parlons de sa phrase "Je suis choqué que la politique, sans méfiance, ait fait de la voiture électrique la grande gagnante et que tout le monde parte dans cette direction. Cela néglige le développement de la pile à combustible, du moteur thermique et du carburant synthétique, mais les politiciens aveugles fixent la direction et tout le monde y va". Monsieur sait-il que la PAC (pile à combustible) c'est justement une voiture électrique, où la source d’énergie n'est pas les batteries, mais la PAC ? Donc là, il dit qu'en privilégiant la voiture électrique, les politiques négligent la voiture électrique ?!? Pas très pertinent tout ça. Il peut dire ce qu'il veut, le monsieur, mais à l'heure actuelle, avec la raréfaction des réserves de pétrole, le peak oil qui serait dépassé selon certains experts, le fait de devoir absolument ne plus être dépendant des lobbys du pétrole et donc garantir notre indépendance énergétique (qui ne motive pas le particulier, mais qui est primordiale aux niveaux étatiques… Surtout pour un État européen non-producteur de pétrole. L’intérêt est le même pour 90 % des pays européens… Les subventions finissent par rapporter plus tard indirectement), si aujourd'hui posséder une voiture électrique est "discutable", la question de la pertinence de posséder une VE aura une toute autre réponse d’ici quelques années. Or, ce n’est pas quand on n’aura plus de pétrole qu’il faudra se demander « comment on se déplace, maintenant ? », c’est aujourd’hui que la question se pose. Et les alternatives ne sont pas nombreuses : – le pétrole de synthèse est encore plus cher à produire que le pétrole, sa rentabilité n'est pas assurée – les biocarburants ne sont pas viables à grande échelle – l’électrique ne sera viable que si on élimine son défaut : les batteries. Cela ne sera possible qu’avec la PAC Les VE sont donc, pour le moment, le succédané le plus valable, mais en attendant qu’il soit économiquement viable, il faut bien en vendre, pour réduire les coûts de productions. Si on suit ce raisonnement, personne n’aurait acheté de téléviseur à écran plat il y a 10 ans parce que "pas rentable, les tubes cathodiques restent un achat qui a bien plus de sens", et donc ceux d’aujourd’hui ne valeraient plus une "bouchée de pain" (comparés à ce qu’ils coûtaient à l’époque bien sur). Autre exemple, lui dans l’automobile : les gens aurait eu ce raisonnement il y a cent ans on serait toujours en Ford T aujourd’hui. Le progrès ne se conçoit que si quelques « pionniers » prennent des risques calculés. Quant à parler de nouveautés concernant la voiture électrique, rappelez-vous quand même que la célèbre Jamais Contente, exposé au musée de l'automobile de Compiègne,, qui fut la première voiture à avoir dépassé les 100 km/h le 29 avril 1899 à Achères, fonctionnait grâce à deux moteurs électrique de 68 ch ! Nouveauté ?!? C'est cela

lundi 30 avril 2018 à 15:09 c-sprint dit : @bouduleble Kriss0242 mettait simplement en évidence l'immaturité de la technologie électrique ou plutôt des batteries puisque le seul fait de les solliciter un tant soit peu les propulse illico en mode dégradé... En outre, qualifier les voitures électriques de propres relève à minima d'abus de langage voire carrément de duperie tant les métaux lourds constituant les batteries sont polluants et la production d'électricité en France tout aussi peu verte.

lundi 30 avril 2018 à 08:55 Zenvo dit : Malheureusement avec tout cette propagande autour des moteurs électriques, on va spontanément taxer les détracteur "d'égoïstes", de "personnes qui appartiennent à l'ancienne génération", ou de "personnes fermées d'esprit".. Walter Röhrl a le mérite de défendre des convictions auxquelles j'adhère entièrement, bine qu'il fasse partie de la "famille" Porsche.

samedi 28 avril 2018 à 13:56 bouduleble dit : En tout cas une chose est sûre : à part Tesla et sa modèle 3, tous les constructeurs ne sortent que des machines puissantes et très chères, pour garantir une faible production. Donc, ils ne sont pas en capacité de produire en masse. En masse, on a leaf et Zoé, pour faire 100km. Ça veut bien dire ce que ça veut dire....

samedi 28 avril 2018 à 13:51 bouduleble dit : Très intéressant... mais de deux choses l'une : soit nous balbutions et l'ensemble politique-industriles feraient bien d'avoir des conseillers scientifiques qui tiennent la route, soit l'industrie automobile à déjà la solution pour sortir du li-ion, ou en tout cas est proche de l'avoir. Mais ce n'est pas avec Auto-plus qu'on aura la réponse, car leurs journalistes ne sont pas des journalistes d'investigation.

samedi 28 avril 2018 à 13:46 bouduleble dit : @kriss0042 : ben oui, rouler pied au plancher avec une électrique ça surchauffe. Le faire avec une Tesla dans la rue ou sur la route relève de l'inconscience vue la puissance de la machine. Alors remettez les choses dans leur contexte, et tout va bien pour la Tesla !

samedi 28 avril 2018 à 09:42 Kriss0242 dit : Mon cher « archos »:pour que M. Röhrl dise de la fameuse voiture électrique Tesla: ‘’Si je roule en Tesla aujourd'hui, après six kilomètres un signal d'avertissement apparaît suivi d'un message 'surchauffe du système, puissance réduite'. (...) Ce n'est pas une solution." Pour la plupart d’entre nous qui n’ont pas les moyens de se l’acheter,on veut bien le croire...

samedi 28 avril 2018 à 09:10 Darius dit : @Archos : "un papy" ? C'est tout ce que tu trouves pour le discréditer ? A-t-on besoin d'être un ingénieur pour comprendre à quel point les moteur électriques sont une mascarade ? Je ne le pense pas, il suffit d'être curieux et critique. Essaye de faire valoir plutôt des arguments, cela te fera du bien...

samedi 28 avril 2018 à 08:33 Archos dit : Vous glorifiez l'attitude d'un papy de 70 ans qui est attaché au passé et qui n'a rien à perdre. C'est un pilote essayeur, pas un ingénieur.

vendredi 27 avril 2018 à 20:59 Kriss0242 dit : Il a parfaitement raison M. Röhrl. Venant en plus de lui,cela renforce ce que bcp de personnes(moi y compris),pensent tous bas,c’est à dire,que le tout électrique est une vaste fumisterie,et on y verrait bien 2,ou 3 lobbies interressés pour que le monde entier passe à la voiture bobo-écolos(soit disant) électrique. 100% d’accord avec ce que dit Walter Röhrl!!

vendredi 27 avril 2018 à 20:42 CarCircus dit : Malheureusement, qu'on on dit ce qu'on pense aujourd'hui, on est largué, traité de fou, de looser, et autres absurdités, il a raison d'assumer ce qu'il dit, en plus d'avoir raison, dans un monde de clones où tout ce qui est nouveau est forcément beau, Mr Rohl préfère rester sincère et authentique, non déplaise au groupe qui l'emploi.

vendredi 27 avril 2018 à 19:59 ropier dit : bien sur qu'il a raison. Les politiciens sont des hypocrites. Ils n'y a pas plus polluant que les batteries au lithium. Non seulement ce n'est pas recyclable mais allez voir les endroits où ils retirent le lithium. C'est une catastrophe naturelle ( se sont les sols qui sont pollués, c'est pire ),tout est brûlé. Mais ça ne les dérangent pas, ça se passe ailleurs. .Et où vont aller les batteries a votre avis. dans le sol bien sur.

vendredi 27 avril 2018 à 18:18 Genty dit : "incompréhension face à la nouveauté" ? Est-ce une blague ? Les moteurs électriques ne sont ni nouveaux ni innovants. Je souscrits à 200% à ce qu'a indiqué Walter Röhrl, l'électrique est une farce, une poudre aux yeux en se revendiquant "propre". Une somme, c'est une belle hypocrisie !

vendredi 27 avril 2018 à 18:13 Mr.Mazeres dit : Il a tout à fait raison!!les voitures électriques en ville OUI mais pas partout,il faut savoir être réaliste en ce qui concerne l'électrique et l'environnement.

vendredi 27 avril 2018 à 18:04 AB. dit : Au moins un qui porte ses ........ sans se soucier des conséquences. malheureusement il ne fera sûrement pas le poids face aux politiques aveugles comme il dit ...