Volkswagen a restauré sa Golf de Pikes Peak

La Volkswagen Golf bi-moteur de Pikes Peak 1987 restaurée

En 1987, Volkswagen avait tenté la fameuse course de côte avec une Golf bi-moteur de plus de 600 chevaux. Elle vient d'être restaurée !

C'est une Golf un peu spéciale que Volkswagen a décidé de restaurer. Conçue pour la célèbre course de côte Pikes Peak 1987, la compacte compte deux moteurs pour, à l'époque, plus de 640 chevaux.

Plus de 30 ans plus tard, alors que le constructeur va bientôt se frotter à la célèbre montagne de Pikes Peak (avec un modèle 100% électrique), la marque allemande a entrepris la restauration de leur dernier effort, une Golf avec deux moteurs.

Une intégrale particulière

Identiques, ces deux 4 cylindres turbo se logent à l'avant et à l'arrière, avec deux boîtes de vitesses distinctes. Du coup, elle peut être conduite en mode traction, propulsion, ou avec les deux moteurs fonctionnant ensemble pour une transmission intégrale un peu particulière.

Jochi Kleint, qui pilote la Golf en 1987 sur un parcours majoritairement en terre, n'a pas été classé à l'époque. La faute à un bris de suspension, à quelques virages de l'arrivée.

Chose étonnante, malgré ces deux moteurs la Golf ne pèse que 1.020 kg. Pour afficher plus de 600 chevaux ! Mais Volkswagen a décidé, pendant la restauration, de restreindre la puissance à 500 chevaux pour fiabiliser la bête.

Volkswagen de retour à Pikes Peak

Cette restauration intervient alors que la firme s'apprête à revenir à Pikes Peak, avec le prototype électrique I.D. R. Malgré la trentaine d'années qui les séparent, la Golf était à l'origine presque aussi puissante et moins lourde que l'I.D. R. Mais cette dernière compte sur un travail aérodynamique impressionnant et sur le fait que ses moteurs électriques ne perdront pas de puissance en grimpant la montagne. Objectif : devenir la voiture électrique la plus rapide sur les 20 km de tracé. 

Découvrez la Golf Pikes Peak en action en 1987.

Photo de Clément Raoul-Réa

posté par :
Clément Raoul-Réa

Réagissez