Porsche 911 GT3 RS II (2018) : 1er essai en vidéo

ESSAI. Nous avons eu l'honneur de tester la 911 GT3 RS 2018 sur le circuit F1 du Nürburgring. Prêt à grimper jusqu'au 7e ciel : 9.000 tr/min? On vous embarque. 

L'excitation est à son comble. Nous prenons enfin le volant de la plus pure des 911*, qui plus est au Nürburgring ! Non pas sur la boucle Nord, où la GT3 RS phase 2 a brillé le 16 avril 2018 en réalisant un chrono d'enfer (6'56''4), mais sur le tracé GP. La RS ne se contente pas de 20 ch supplémentaires par rapport à la GT3 et partage nombre d'éléments avec la GT2 RS (suspension, carrosserie, aéro, refroidissement, boîte PDK). Ouvrez grand les oreilles et profitez à fond de cette perle atmosphérique. 

Voir l'essai vidéo de la Porsche 911 (991) GT3 RS II sur circuit.

A nous les 9 000 tr/min !

Au fil du compte-tours, la magie GT3 opère et rend accro. Les yeux s'écarquillent durant les derniers 1.000 tr/mn et les poils se dressent jusqu'à atteindre le Graal : 9.000 tr/mn ! Une drogue dure ce 4 litres issu de la compétition, qui évolue en réactivité aux régimes usuels et change de tonalité à haut régime par rapport à la GT3. Moins aigu, plus typé course, il régale les tympans grâce à son échappement titane. La preuve, en vidéo.

A nous le scalpel !

L'autre point fort de la GT3 RS réside en son châssis rigidifié de toutes parts, qui autorise un niveau hallucinant de précision et d'efficacité. Et encore, nous n'avons pas goûté aux pneus optionnels Michelin Pilot Sport Cup R, disponibles cet été (ici, Sport Cup 2 « standard »). Vous visez, elle découpe chaque courbe et décontenance par ses vitesses de passage et son grip latéral. La reine de la piste, c'est elle. En revanche, il ne faut pas lui demander de vous cajoler sur longue distance. Foncez revoir la vidéo de cet essai.

Quelques données

Le plus difficile va être de se procurer cette 911 GT3 RS 2018, à la production limitée dans le temps et soumise à des quotas par pays. Vous saurez tout sur cette nouvelle version dans le Sport Auto daté juin, en kiosques le 25 mai. Voici quelques chiffres sur la pépite atmosphérique :
> Moteur : flat-6 à injection directe, 4 litres, 520 ch à 8 250 tr/mn, 47,9 mkg à 6 000 tr/mn
> Transmission : roues Ar, boîte 7 robotisée PDK
> Poids annoncé : 1 430 kg
> Performances : 0 à 100 km/h en 3''2, 312 km/h
> Tarif : 198 335 €, livraison à partir de juin.

*Sport Auto avait déjà eu l'occasion de s'asseoir dans le baquet de la 911 GT3 RS sur un circuit de glace (voir la vidéo)

Photo de Julien Diez

posté par :
Julien Diez

Réagissez