Les résultats et les vidéos du week-end

La Toyota N°8 s'impose à Spa, Paffett et Glock gagnent à Hockenheim

VIDEOS. La Toyota N°8 a remporté les 6 Heures de Spa dans le WEC. Gary Paffett et Timo Glock se sont imposés à Hockenheim en DTM

Au programme du week-end : WEC à Spa, DTM à Hockenheim et Monster Energy NASCAR Cup à Dover.

La « super-saison » du WEC, qui s'étalera jusqu'aux 24 Heures du Mans 2019, a débuté à Spa. La Toyota N°8 de Fernando Alonso, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima s'est imposée, après avoir mené la course de bout en bout. Elle a devancé l'autre Toyota, la N°7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José-Maria Lopez.

La N°7 devait partir en pole mais elle a été déclassée en raison d'un souci administratif : le débitmètre de carburant n'avait pas le bon numéro d'identification. La N°7 est remontée au deuxième rang à mi-course. Elle est revenue au contact grâce à un arrêt imprévu de Nakajima, pour resserrer ses ceintures, un tête-à-queue du Japonais et un drapeau jaune.

La Rebellion-Gibson de Neel Jani, André Lotterer et Bruno Senna a terminé au troisième rang mais elle a été exclue, à cause d'une usure excessive du patin. La Rebellion-Gibson de Mathias Beche, Thomas Laurent et Gustavo Menezes a récupéré la position.

En LMP2, Jean-Eric Vergne, Roman Rusinov et Antonio Pizzonia se sont imposés avec  l'ORECA-Gibson G-Drive. En GTE Pro, la Ford N°66 de Olivier Pla, Stefan Mucke et Billy Johnson a décroché la victoire. Enfin, en GTE Am, Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Mathias Lauda ont remporté la course, avec leur Aston Martin.

Le week-end a été marqué par deux gros accidents, le premier en qualifications pour Pietro Fittipaldi, aligné sur la BR-Gibson Dragonspeed (Hedman/Hanley/Fittipaldi), dans lequel le Brésilien s'est cassé les deux jambes, et le second pour Harry Tincknell, au volant de la Ford N°67 (Priaulx/Tincknell/Kanaan), sans blessure.

Au championnat, le trio Alonso/Buemi/Nakajima a huit point d'avance sur Conway/Kobayashi/Lopez et 14 sur Beche/Laurent/Menezes.

- Doublé Toyota, Alonso vainqueur
- Les moments forts de la course en vidéo

Paffett et Glock s'imposent à Hockenheim

La saison du DTM débutait aussi, sur le circuit d'Hockenheim. Gary Paffett a gagné la première course. Il était en pole et il a gardé la tête au départ. Lucas Auer a profité d'un arrêt un tour après Paffett pour prendre la tête, mais l'Anglais l'a ensuite doublé. Timo Glock a complété le podium. Edoardo Mortara s'est classé au quatrième rang, devant Pascal Wehrlein, de retour dans le championnat. Bruno Spengler a pris la sixième place, devant Paul di Resta, Daniel Juncadella, René Rast et Loïc Duval. Maco Wittmann s'est classé au 11ème rang, devant le débutant Joel Eriksson. Mattias Ekström a vu l'arrivée au 17ème rang.

Timo Glock a gagné la deuxième manche. Il s'élançait depuis la pole et s'est longtemps disputé la première place avec Gary Paffett après les arrêts. En fin de course, Paffett a été sous la menace de Joel Eriksson. Ils ont eu un contact et Mike Rockenfeller a doublé Eriksson. Rockenfeller a pris l'avantage sur Paffett dans le tout dernier tour. Glock s'est finalement imposé devant Rockenfeller et Paffett. Eriksson a pris la quatrième place, devant Loïc Duval, Pascal Wehrlein, René Rast, Bruno Spengler, Paul di Resta et Augusto Farfus. Lucas Auer a vu l'arrivée à la 15ème place. Il a été pénalisé pour avoir volé le départ. Mattias Ekström a terminé au 16ème rang. Il faisait ses adieux au DTM, dans une Audi supplémentaire.

Au championnat, Glock a un point d'avance sur Paffett et 26 sur Rockenfeller, Auer et Wehrlein.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Et aussi...

La Monster Energy NASCAR Cup était sur le circuit de Dover. Kevin Harvick s'est imposé après avoir dominé la course. L'épreuve a été interrompue pendant près d'une heure, à cause de la pluie. Clint Bowyer avait pris la tête après un restart. Il était en tête quand la course a repris, devant Harvick. Ce dernier a vite repris la tête. Il s'est imposé devant Bowyer et Daniel Suarez. Jimmie Johnson s'est classé au neuvième rang. Kyle Busch a abandonné à cause d'un souci de transmission.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found