F1 - Williams créé aussi son équipe d'eSport

F1 - Williams se lance dans l'eSport

Williams a annoncé la création de son équipe d'eSport, avec déjà trois joueurs. Elle participera à la compétition d'eSport de la F1.

L'eSport prend de plus en plus de place en Formule 1. Le championnat a lancé sa compétition sur jeux vidéo l'an dernier et pour la deuxième édition, toutes les équipes, sauf Ferrari, accueilleront des joueurs. McLaren a recruté un pilote développement grâce à l'eSport et Renault a lancé sa propre équipe, qui participera à d'autres compétitions. Williams a décidé de faire la même chose.

Williams va s'appuyer sur JIM Racing, une équipe créée par Javier Guerra en 2011. Guerra sera à la tête de Williams eSports et JIM Racing va prendre le nom Williams JIM Racing Junior. Le but de cette seconde équipe sera de mener des joueurs vers l'équipe principale. La première compétition annoncée par Williams est celle de la F1.

Javier Perez, Jani Vitsaniemi et Bernardo Perez ont déjà été recrutés par l'équipe. Williams les accueillera à son usine, pour des entraînements et des événements. Ils pourront travailler dans le simulateur, aux côtés de Robert Kubica, le troisième pilote de l'équipe.

Williams veut faire sa place dans le monde de l'eSport

Les clubs de football ont déjà été nombreux à s'impliquer dans l'eSport. Le monde du sport automobile suit cette évolution, pour imposer la présence des simulations de course dans les compétitions de jeux vidéo.

« L'eSport a connu une croissance immense ces dernières années, pour devenir une industrie internationale, donc nous voulons faire grandir les simulations de course dans le monde de l'eSport, » déclare Javier Guerra. « Nous voulons mettre en place notre équipe de pilotes, en leur offrant une chance unique de rejoindre la famille Williams. »

Williams jugeait nécessaire d'investir la scène de l'eSport : « Le jeu vidéo et le sport automobile ont des liens très forts, depuis de nombreuses années, » explique Steven English, responsable des services créatifs de Williams. « L'eSport fait désormais partie du monde du sport et du divertissement, donc c'est l'évolution naturelle de notre esprit de compétition. Nous avons de l'ambition dans ce que nous développons pour nos supporters et nos partenaires dans ce nouveau domaine qui nous passionne. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez