Volkswagen I.D. R (2018) : le développement

VIDEO. Volkswagen explique le développement de l'I.D. R Pikes Peak à moins d'un mois de la course.

Volkswagen publie une nouvelle vidéo dédiée à l'I.D. R Pikes Peak. Celle-ci s'attarde sur le développement du prototype qui s'élancera pour la course de côte américaine de Pikes Peak, le 24 juin prochain. Le film insiste notamment sur la rapidité de la conception. Le projet a été lancé fin 2017 et les ingénieurs de la marque ont eu 200 jours, soit un peu moins de sept mois, pour créer le véhicule. Découvrez la vidéo.

Volkswagen a pu profiter de l'absence de restriction permise par l'inscription de l'engin dans la bien-nommée catégorie "Unlimited" pour pousser certains concepts. L'I.D. R est animé par deux moteurs électriques, un par essieu, envoyant ensemble 680 ch et 650 Nm aux quatre roues. Les batteries sont situées à côté et derrière le pilote. Cette puissance limitée en comparaison d'autres prototypes résulte du choix d'utiliser une mécanique compacte et donc relativement légère pour un véhicule électrique. Les performances demandent des batteries imposantes, mais le poids reste l'ennemi numéro 1. Le groupe motopropulseur de l'I.D. R a d'abord été testé sur circuit dans une Golf.

Chasse au gramme

Malgré cette chasse au poids, Volkswagen n'a pas utilisé les matériaux les plus légers comme le titane pour le châssis. Le constructeur est resté fidèle à l'acier et à l'aluminium. La carrosserie et les éléments aérodynamiques sont en revanche faits d'un matériau composite mêlant fibre de carbone et kevlar. Le cockpit est en fibre de carbone.

C'est le Français Romain Dumas, notamment triple champion de Pikes Peak et double vainqueur des 24H du Mans, qui pilotera l'I.D. R. Pour grappiller encore quelques grammes, Volkswagen a été jusqu'à imprimer les logos des sponsors à même la combinaison au lieu de les coudre. Le règlement de la course impose cependant un emblème de l'épreuve d'environ 40cm² cousu sur le vêtement, une concession que Volkswagen a donc dû faire. Selon la firme, cet élément pèse presque aussi lourd que le reste de la combinaison. Avec l'I.D. R, Volkswagen compte battre le record des véhicules électriques à Pikes Peak, et par la même occasion prendre sa revanche sur l'épreuve 31 ans après l'abandon de la fameuse Golf bimoteur à quelques virages de l'arrivée.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez