BMW Z4 (2018) : il se peaufine en France !

BMW Z4 (2018) : BMW peaufine les réglages du nouveau roadster en France

BMW présentera son nouveau Z4 lors de la prochaine réunion de Pebble Beach. En attendant, il fait des tours de circuit en France. 

Si Mercedes hésite concernant l'avenir à donner au SLC (feu SLK), BMW ne se pose pas de question pour son Z4. La prochaine génération sera présentée au mois d'août 2018 et le constructeur allemand peaufine son développement.

Long capot, porte-à-faux court, centre de gravité de bas et capote : le Z4 est reconnaissable entre 1000 cabriolets de son segment. Les codes avaient été posés par le Z3 et ont offert un certain succès à BMW sur le segment des roadsters deux places sportifs. Si le camouflage cache encore le style de la version de série, je vous renvoie au Concept Z4 présenté au mois d'août 2017 qui avait laissé bouche bée les observateurs et les fans de BMW pour avoir un aperçu du rendu final. Le style étant figé depuis quelques mois, la marque allemande se concentre donc sur les réglages dynamiques. 

Agilité et dynamisme

Jouant à domicile, BMW a retenu l'Autodrome de Miramas (13), préférant ainsi le soleil du sud de la France au Nürburgring. Après tout, c'est naturel pour un cabriolet ! Pour ces essais, BMW s'est concentré sur la version la plus sportive de la gamme, la motorisation M40i. C'est bien entendu un six cylindres. D'une cylindrée de 3.0 L et doté d'un turbo, il devrait développer une puissance supérieure à 350 ch. Ainsi motorisé, le Z4 devrait passer sous la barre des 4 secondes pour le 0 à 100. Le X3 qui reçoit le même moteur dans la gamme BMW réalise l'exercice en 4,4s. Le châssis sur cette version sportive reçoit une suspension sport rabaissée avec amortisseurs à commande électronique, un essieu avant développé spécifiquement et un système de freinage sport M. Le différentiel électronique se chargera de contrôler et distribuer le puissance pour une efficacité optimale. 

"Le concept de véhicule de la nouvelle BMW Z4 est axé sur l'agilité et la dynamique de conduite", explique Jos van As, responsable de la suspension. "Le niveau élevé de rigidité du châssis et la suspension très rigide constituent la base idéale pour un montage garantissant les performances d'une véritable voiture de sport en termes de précision de direction et d'accélération longitudinale et transversale. Comme le Nürburgring-Nordschleife, le centre de test de Miramas offre des conditions idéales pour que la nouvelle BMW Z4 démontre son potentiel dynamique."

BMW n'ayant pas annoncé son retrait du Salon de Paris, le nouveau Z4 y fera sa première apparition européenne. 

Photo de Vincent B

posté par :
Vincent B

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 05 juin 2018 à 22:12 cambie dit : Voiture magnifique , j'ai l'impression qu'elle va encore être plus belle que sa devancière ! la précédente qui a pas encore prit une ride tellement elle était avant gardiste de ligne .

lundi 04 juin 2018 à 23:52 ok dit : 350 chevaux ? de quoi ce bien faire allumer par une GT-R ! non je déconne 😅 vivement la sortie de cette Z4 !