FE - Nicolas Prost va quitter Renault e.dams

FE - Nicolas Prost va quitter Renault e.dams plus tôt que prévu

Nicolas Prost va quitter Renault e.dams à la fin de la saison, un an plus tôt que prévu. Le contexte a beaucoup changé au sein de l'équipe.

Nicolas Prost est présent chez Renault e.dams depuis la création de la Formule E et il était sous contrat jusqu'à la fin de la saison 2018-2019, mais il va finalement quitter l'équipe à la fin de la saison.

Le contexte a changé ces derniers mois. Renault va céder sa place à Nissan et le père de Nicolas Prost, Alain Prost, a revendu ses parts dans l'équipe. Renault e.dams vit également une saison difficile. Prost est 18ème du championnat, avec trois arrivées dans les points.

« Je suis non seulement heureux d'avoir vécu ces quatre saisons avec Renault e.dams, mais aussi ravi d'avoir été au cœur de la naissance d'un des championnats automobiles les plus novateurs de tous les temps, » déclare le Français. « Il y a beaucoup de temps forts qui resteront, comme mes trois victoires ou les trois titres Équipes. »

« Évidemment, je regrette que la saison 4 ne se soit pas aussi bien passée et nous avons considéré qu'il était préférable de séparer nos chemins. Je souhaite beaucoup de réussite à e.dams et je suis en train de travailler activement sur un nouveau programme, que j'espère annoncer rapidement. »

Nicolas Prost a remporté trois courses avec l'équipe, à Miami en 2015 et lors des deux courses de Londres en 2016. Avec Sébastien Buemi, il a permis à Renault e.dams d'être titrée dans chacune des trois premières saisons.

Il a disputé les 24 Heures du Mans à 10 reprises mais il ne participera pas à la course ce week-end, après huit saisons chez Rebellion.

Une nouvelle ère pour l'équipe

Tout va changer pour e.dams l'an prochain, avec l'arrivée de Nissan et le lancement de la nouvelle monoplace. Jean-Paul Driot estime que le moment était venu d'écrire un nouveau chapitre et il remercie Nicolas Prost pour ce qu'il a apporté.

« Nicolas a été un des piliers de Renault e.dams dès sa création, » souligne le patron de l'équipe. « Avec Sébastien Buemi, ils ont formé un duo de pilotes complémentaires, complices et très impliqués dans la performance collective. Nous avons vécu de grands moments ensemble, notamment les trois titres Équipes qui ont récompensé les efforts de chacun. »

« Le moment est venu de tourner la page, après une saison 4 souvent frustrante et à l'aube d'un nouveau chapitre dans l'histoire de la Formula E. Nous souhaitons tous à Nicolas beaucoup de réussite dans ses futurs projets. »

L'équipe n'a pas précisé si Sébastien Buemi va tester. Le Suisse roule pour Toyota en endurance, ce qui pourrait compliquer une association avec Nissan, un autre constructeur japonais.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mardi 12 juin 2018 à 14:35 ah!tipik dit : Pas transcendant comme pilote et surtout n'a pas fait le poids face à Buemi.

mardi 12 juin 2018 à 13:06 phivar dit : normal, vu les résultats de cette année !!! pourquoi pas rebondir en proto ou GT, wec ou blancpain !

mardi 12 juin 2018 à 13:01 leon dit : Normal : PAPA n'est plus le propriétaire qui a imposé son fils .