F1 - Wolff pense que Mercedes a perdu son avantage

F1 - Wolff pense que Mercedes n'a plus aucun avantage

Toto Wolff pense que l'avantage historique de Mercedes sur certains circuits n'existe plus. Il attend du changement pour le Paul Ricard.

Ces dernières saisons, Mercedes avait un net avantage sur les circuits qui réclamaient de la puissance, comme Montréal, alors que l'équipe était plus en difficulté sur le circuits tortueux, à l'image de Monaco. Après un Grand Prix du Canada tout aussi difficile que celui de Monaco, Toto Wolff pense que l'avantage de son équipe n'existe plus.

« Nous avons vécu un week-end difficile, Ferrari avait la voiture la plus rapide en qualifications et en course, » souligne le patron de Mercedes Motorsport. « Nous pensions être forts à Montréal, et ce résultat (...) nous rappelle que la hiérarchie historique entre les équipes n'existe plus cette année. »

« C'est très dur de voir une tendance circuit après circuit, les résultats sont déterminés par de petites choses, cela dépend de quelle équipe fait le moins d'erreurs, développe le mieux son châssis et son groupe propulseur, trouve le bon équilibre entre la performance et la fiabilité, et fait un week-end propre à partir du vendredi. »

« Les meilleurs tours se tenaient en 0,15sec, c'est la réalité de la situation en 2018. »

Mercedes doit réagir

Toto Wolff attend maintenant que Mercedes identifie ses faiblesses pour retrouver le succès au Grand Prix de France, un moment clé de la saison puisqu'il lancera une série de trois courses en trois week-ends.

« Ce week-end a été plus dur que prévu et ce résultat fait prendre conscience de la situation à tout le monde dans l'équipe, » estime Wolff. « Nous devons réagir de la bonne façon, comprendre où nous pouvons trouver des performances et répondre dans deux semaines au Paul Ricard. »

Mercedes pourra compter sur son nouveau moteur en France, après y avoir renoncé à Montréal. En course, Hamilton a eu des surchauffes qui lui ont fait perdre en performance. Mercedes a dû ouvrir un peu la carrosserie à son premier arrêt.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

jeudi 14 juin 2018 à 01:26 Jolasoie dit : Si Hamilton il arrive pas à piloté il chiale tout le temps dans sa radio le temps commence peut-être à faire son éffais il viéllis le pauvre il s'en rend pas compte

mercredi 13 juin 2018 à 18:00 le canard déchaîné dit : De toute façon ils vont bientôt baisser la voilure chez Mercedes vu l'amande qu'ils vont avoir pour les voitures de tourisme, Volkswagen ils viennent d'avoir pour la somme de 1 milliards pour l'affaire du diesel gate

mercredi 13 juin 2018 à 17:43 Big-Jim-47 dit : Pauvre Toto il va nous faire pleurer il a pas compris que c'est l'hégémonie d'une écurie d'un moteur ou d'un pilote qui tue la F 1 ras-le-bol de voir toujours les mêmes têtes sur le podium le gars parce qu'il gagne pas 3 Grands Prix sur 4 ça y est c'est une catastrophe, après il va nous dire qu'il veut que d'autres constructeurs viennent pour qu'il y ait plus de concurrence

mercredi 13 juin 2018 à 17:39 CarCircus dit : Ce n'est pas Mercedes qui a perdu son avantage, Hamilton a perdu sa motivation car à lui seul c'est 2 à 3 dixièmes, mais là, même Bottas lui fait des misères, c'est Vettel et Ferrari qui sont contents.