24H du Mans - Les Toyota ont eu une nuit agitée

24H du Mans - La Toyota N°8 en tête à six heures de l'arrivée

La Toyota N°8 est en tête des 24 Heures du Mans à six heures de l'arrivée. Les deux Toyota ont échangé la première place plusieurs fois.

Les Toyota dominent toujours largement l'épreuve et elles se sont échangées la première place plusieurs fois depuis samedi soir. La N°8 (Buemi/Nakajima/Alonso) était en tête après le premier quart de la course. Elle mène toujours alors que le cap des trois quarts de l'épreuve a été atteint, devant la N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez). La nuit a été animée.

En début de soirée, Kamui Koabayahsi, aligné dans la N°7, a doublé Kazuki Nakajima. Une slow zone a permis à la N°7 d'avoir plus d'une minute d'avance. Sébastien Buemi est monté dans le N°8 et il est revenu à une trentaine de secondes. Il a reçu une pénalité d'une minute, pour avoir roulé trop vite dans une slow zone. L'écart entre les deux Toyota a dépassé les deux minutes.

Durant toute la nuit, la N°8 a comblé l'écart, notamment lorsque Fernando Alonso était au volant. Quand le soleil s'est levé, Nakajima a dépassé Kobayashi (vidéo) et il a commencé à s'échapper. Les deux TS050 Hybrid ont reçu la même pénalité, d'une minute, pour un excès de vitesse dans une slow zone, quand Buemi et Mike Conway étaient au volant. Il y a maintenant une quarantaine de secondes entre les deux voitures.


La BR-AER SMP N°17 (Sarrazin/Orudzhev/Isaakyan), qui occupait la troisième place, a dû abandonner à cause d'un souci quand Matevos Isaakyan était en piste. La Rebellion-Gibson N°3 (Laurent/Beche/Menezes) a repris la première place, devant l'autre prototype de l'équipe, la N°1 (Lotterer/Jani/Senna).

Porsche domine dans les deux catégories en GT

En LMP2, l'ORECA-Gibson G-Drive N°26 (Rusinov/Pizzitola/Vergne) domine depuis le début de la course. Elle est devant la Ligier-Gibson Panis Barthez (Buret/Canal/Stevens) et l'Alpine-Signatech (Lapierre/Negrao/Thiriet). L'Alpine occupait la deuxième place dans la soirée. Pierre Thiriet a fait un tête-à-queue, ce qui l'a fait chuter à la quatrième place. Le prototype a pu remonter dans le classement.

Dans la catégorie GTE Pro, la Porsche N°92 (Christensen/Estre/Vanthoor) est toujours un solide leader. Elle devance sa voiture soeur, la N°91 (Lietz/Bruni/Makowiecki). Les deux autres Porsche, la N°93 (Pilet/Tandy/Bamber) et la N°94 (Dumas/Bernhard/Müller), ont eu des soucis. La Ford USA N°68 (Hand/Müller/Bourdais) est troisième.

Enfin, chez les GTE Am, la Porsche Dempsey-Proton N°77 (Campbell/Ried/Andlauer) est toujours en tête, devant la Ferrari Spirit of Race (Flohr/Castellacci/Fisichella) et la Ferrari Keating (Keating/Bleekemolen/Stolz).

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez