F1 - Alonso se rapproche de la Triple Couronne

F1 - Fernando Alonso fait un pas vers la Triple Couronne

Fernando Alonso assoit sa place dans l'histoire avec son succès aux 24 Heures du Mans. Il se rapproche de Graham Hill, le seul vainqueur de la Triple Couronne.

Fernando Alonso s'est lancé le défi de remporter la Triple Couronne en participant aux 500 miles d'Indianapolis l'an dernier. Graham Hill est le seul à avoir réussi cet exploit, des victoires au Grand Prix de Monaco, aux 500 miles d'Indianapolis et aux 24 Heures du Mans.

Alonso s'est imposé à Monaco en 2006 et en 2007. Sa victoire aux 24 Heures du Mans, dimanche, signifie qu'il ne lui manque plus qu'un succès à Indianapolis, où il a mené 27 tours l'an dernier, pour devenir le deuxième pilote à réaliser cet exploit..

Le succès du Mans permet déjà à Alonso a rejoint un club très exclusif, celui des sept pilotes à avoir remporté deux des trois courses. Juan-Pablo Montoya s'est imposé à Monaco et à Indianapolis. Comme Alonso, Tazio Nuvolari, Maurice Trintignant, Bruce McLaren et Jochen Rindt ont gagné à Monaco et au Mans. AJ Foyt s'est imposé au Mans et à Indianapolis.

Montoya était le dernier pilote à avoir remporté deux de ces courses. Il s'est imposé à à Indianapolis en 1999 et 2015, et à Monaco en 2003. Plus aucun pilote n'avait décroché des succès au Mans et à Monaco depuis Rindt, vainqueur au Mans en 1965 et à Monaco en 1970.

Au total, seulement 36 pilotes ont pris le départ des trois épreuves, dont trois Français, René Dreyfus, Sébastien Bourdais et Jean Alesi. Parmi ces 36 pilotes figurent Montoya, qui a fait ses débuts au Mans cette année. Il a pris la neuvième place.

Peu de pilotes ont brillé en F1 et au Mans

Fernando Alonso n'a pas assis sa place dans l'histoire du sport automobile qu'en se rapprochant de la triple couronne. Il n'est que le sixième vainqueur des 24 Heures du Mans à avoir été champion du monde de F1, après Mike Hawthorn, Phil Hill, Graham Hill et Jochen Rindt. Le dernier pilote à avoir réalisé ces deux performances a été Rindt, en 1970. Il est devenu champion à titre posthume en F1 cette année là.

Pour retrouver un pilote déjà titré en F1 qui s'impose au Mans, il faut remonter à 1972, quand Graham Hill a remporté la course pour la seule fois de sa carrière.

Alonso devient le 14ème pilote à avoir gagné des courses en F1 et au Mans, après José Froilan Gonzales, Maurice Trintignant, Mike Hawthorn, Ludovico Scarfiotti, Lorenzo Bandini, Dan Gurney, Bruce McLaren, Jacky Ickx, Pedro Rodriguez, Didier Pironi, Jochen Mass, Johnny Herbert et Michele Alboreto, le dernier à avoir réalisé cette performance. Alboreto a gagné pour la première fois en F1 en 1982 et au Mans en 1997. Alonso a décroché son premier succès en F1 en 2003.

De nouveaux records en vue ?

En plus d'être le seul à avoir remporté la Triple Couronne, Graham Hill a été aussi champion du monde de F1. Fernando Alonso peut faire aussi bien s'il s'impose à Indianapolis.

D'autres défis peuvent s'ouvrir à l'Espagnol, avec des performances jamais réalisées. Aucun pilote n'a été champion du monde de F1, vainqueur au Mans et champion d'IndyCar. Neuf pilotes ont atteint deux de ces trois objectifs, dont Jacques Villeneuve, Nigel Mansell, Mario Andretti et Emerson Fittipaldi, titrés en F1 et en IndyCar.

Alonso pourrait aussi devenir le 14ème pilote à remporter les trois plus grandes courses d'endurance, les 24 Heures du Mans, les 24 Heures du Mans et les 12 Heures de Sebring. Il n'a gagné qu'au Mans mais il était au départ à Daytona en début d'année. Sebring figure au calendrier de la super-saison du WEC, mais pas pour les 12 Heures. Les pilotes du WEC y feront une course de 1000 miles, juste après les 12 Heures de Sebring.

Fernando Alonso se lancera-t-il dans la conquête de ces records ? Des rumeurs l'envoient en IndyCar la saison prochaine, mais le principal intéressé n'a donné aucune indication sur son avenir.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 18 juin 2018 à 11:53 Alain dit : A mon sens, la triple couronne ce n'est pas Le Mans, Indy et Monaco, mais Le Mans, Indy et le championnat du monde F1. Ce qui, pour l'instant ne change rien : Hill est le seul à l'avoir fait, et Alonso devient un candidat, comme ont pu l'être Jacques Villeneuve, Mario Andretti, notamment... Mais par contre, Montoya ne pourrait pas l'être si on considère le titre et non Monaco, comme critère.