Publié le 18/06/2018 à 15:48

F1 - Force India n'a pas reçu d'avance cet hiver

F1 - Des rivales de Force India ont bloqué une avance des revenus cet hiver

Des équipes rivales de Force India l'ont empêché de percevoir une partie des revenus de la FOM en avance l'hiver dernier.

Lorsque Bernie Ecclestone gérait la FOM, les équipes les plus modestes demandaient régulièrement une avance sur les revenus versés chaque année par la société en charge des droits commerciaux. Avec la reprise de la FOM par Liberty Media, la donne pourrait changer.

Force India avait déjà demandé et obtenu ces avances par le passé, sans grande difficulté. Mais l'hiver dernier, sa demande, de 10 millions d'euros, a été bloquée par des équipes rivales.

« Ce n'est pas un secret, nous avons demandé une petite avance (à Liberty Media) durant l'hiver, » a déclaré Otmar Szafnauer, le responsable des opérations de Force India, à Reuters. « Cette année, nous n'avons pas pu avoir cet argent parce que des équipes ont dit que ce n'était pas possible et qu'elles ont bloqué le processus. »

« Donc cela nous a mis sous une pression financière cet hiver, nous n'avions pas de rentrées d'argent. Mais maintenant que l'hiver est passé nous devrions vivre des mois plus faciles. »

Reuters précise cependant que Liberty Media aurait apporté une aide financière à Force India. L'équipe assure de son côté que sans l'avance demandée, elle a dû limiter la fabrication de pièces de rechange pour les essais hivernaux : « Donc nous ne pouvions pas attaquer, nous ne pouvions pas nous permettre une sortie de piste, » souligne Szafnauer.

Quel avenir pour l'équipe ?

Cette demande d'argent frais est arrivée alors que les rumeurs sont nombreuses autour de l'avenir de Force India. Vijay Mallya, le patron de l'équipe, est dans une tourmente financière et judiciaire, et une offre de rachat a été faite par Rich Energy. Szafnauer a précisé que Mallya « minimise » l'offre faite par la boisson énergisante.

Szafnauer estime cependant que Force India est la cible idéale pour des investisseurs : « Vous pouvez acheter une capable capable d'être quatrième et d'être le podium, en dépensant moins, » souligne-t-il. « Si vous arrivez en Formule 1 et que vous voulez détenir une équipe, qui regardez-vous en premier ? Allez-vous acheter Ferrari, Mercedes ou Red Bull ? »

Ces derniers mois, un changement de nom de l'équipe a aussi été évoqué. Szafnauer a précisé que BWT, le sponsor qui a donné sa couleur rose à la livrée, était intéressé, mais que cette piste a vite été abandonné.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 19 juin 2018 à 08:03 ah!tipik dit : Dommage que l'on ne veuille pas nous donner les noms des équipes qui ont bloqué cette avance...mais j'ai une pétillante idée.