F1 - Officiel : Red Bull a choisi Honda

F1 - Red Bull quitte Renault pour Honda

Red Bull utilisera un moteur Honda en 2019 et 2020. L'équipe quitte Renault après un partenariat de 12 ans.

Red Bull a fait son choix. Après plusieurs mois d'hésitations et d'analyses, l'équipe a décidé de s'associer à Honda pour les saisons 2019 et 2020, jusqu'à la fin du règlement actuel sur les moteurs. Red Bull quitte donc Renault, son partenaire depuis 2007, pour le motoriste qui fournit déjà Toro Rosso, sa seconde équipe. Red Bull affiche un objectif clair : retrouver le titre avec Honda.

« Nous avons toujours pris ce genre de décisions en étant impartiaux et avec un seul critère à l'esprit : nous pensons vraiment que nous pourrons nous battre à un niveau plus élevé, » déclare Christian Horner, le patron de Red Bull Racing. « Après une analyse détaillée, nous sommes sûrs que ce partenariat avec Honda amène l'équipe dans la bonne direction. »

« Nous avons été impressionnés par l'engagement de Honda en F1 et par leur progrès en peu de temps récemment, avec notre équipe soeur, la Scuderia Toro Rosso, et par l'ampleur de leur ambition, qui est aussi forte que la nôtre. Nous sommes impatients de travailler avec Honda dans les saisons à venir et de partir ensemble à la quête des plus gros trophées en F1. »

Même si Red Bull met en avant les performances, le partenariat avec Honda devrait être plus avantageux financièrement. L'équipe doit payer le moteur Renault, au prix cher depuis qu'il n'y a plus aucun accord commercial entre les deux entités, même si Red Bull perçoit de l'argent de TAG Heuer, qui a donné son nom au V6.

Honda retrouve un grand partenaire

Cet accord est également important pour Honda, qui retrouve un partenaire important. Le constructeur a fait son retour en 2015 et il a vécu trois saisons difficiles avec McLaren. La situation s'est améliorée avec Toro Rosso et Honda vise maintenant le sommet avec Red Bull.

« Avoir deux équipes nous permettra d'accéder à deux fois plus de données qu'avant, » souligne Takahiro Hachigo, le Président de Honda Motor Co. « Nous pensons que travailler avec Toro Rosso et Red Bull Racing nous permettra de nous rapprocher de notre objectif, remporter des courses et des championnats. »

« Les discussions ont été très rapides, grâce à l'attitude ouverte et respectueuse de Red Bull vis à vis de Honda, ce qui a mené à un accord équitable pour toutes les parties impliquées. »

Red Bull quitte Renault

Red Bull a donc décidé de mettre fin à 12 ans d'un partenariat parfois tumultueux avec Renault. Ensemble, l'équipe et son motoriste ont remporté quatre titre pilotes et quatre titre constructeurs, entre 2010 et 2013. Renault a été plus en difficulté avec l'arrivée des groupes propulseurs en 2014.

En 2015, Red Bull avait rompu le contrat mais puisqu'aucun autre motoriste n'était prêt à s'associer à l'équipe, elle était revenue vers Renault, qui avait accepté de fournir un groupe propulseur, mais sans y associer son nom. La facture avait donc augmenté pour Red Bull.

« Nous tenons à remercier Renault pour les 12 dernières années, une période durant la quelle nous avons vécu des moments incroyables ensemble, » souligne Horner. « Nous avons parfois eu des différents, mais Renault a toujours travaillé sans relâche et du mieux possible pour nous fournir un bon groupe propulseur. »

« C'est encore le cas aujourd'hui et je tiens à remercier l'équipe Renault, et en particulier les personnes qui sont dans notre stand à toutes les courses, pour leur travail sans faille, et nous voulons metttre fin à notre partenariat sur une bonne note cette saison. Nous souhaitons le meilleur à Renault Sport pour l'avenir. »

Dans un communiqué, Renault a « pris acte » de la décision de Red Bull. « Deux ans après le retour de Renault en tant qu'écurie constructeur, c'est une évolution naturelle pour Renault et pour Red Bull Racing compte tenu de leurs aspirations respectives, » estime le constructeur français.

« Dans un environnement ultra exigeant et compétitif nous sommes fiers des résultats obtenus avec Red Bull Racing au cours des 12 dernières saisons, en particulier les quatre titres aux Championnats du Monde Pilotes et Constructeurs ainsi que les 57 victoires acquises ensemble. »

« Après deux saisons, nous sommes concentrés sur la progression de Renault Sport Formula One Team, tout en continuant de développer la relation avec McLaren Racing. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

mardi 19 juin 2018 à 20:57 MANFRE91 dit : Très bien ! Renault va enfin pouvoir arrêter d’entendre les critiques acerbes de l’équipe qu’elle a mené 4 fois au titre mondial sans le moindre merci et sans rien capitaliser ! Si Renault leur fournissait des moteurs pourris jusqu’à la fin de l’année pour mettre Mc Laren en avant, ils l’auraient cherché... mais Renault est trop honnête pour cela !

mardi 19 juin 2018 à 12:33 Juju dit : Bonne nouvelle, bon débarras.

mardi 19 juin 2018 à 11:28 Fisico04 dit : C'est pas trop tôt enfin débarrassé de ces boulets

mardi 19 juin 2018 à 11:26 CHAPARRAL dit : Bonne chose de faite pour les 2 partenaires, au moins ,maintenant les choses sont claires !