Publié le 24/06/2018 à 19:32

F1 - Vidéo : Stroll a eu une crevaison

X
Prochaine vidéo dans 5Annuler Supertest Alfa Romeo Stelvio QV (2020)
Revoir la vidéo Vidéo suivante

VIDEO. Lance Stroll a abandonné à cause d'une crevaison au Grand Prix de France. Il sentait une vibration depuis une trentaine de tours.

Lance Stroll était 14ème en début d'épreuve, après avoir changé de pneus durant l'intervention de la voiture de sécurité. Il a vite été doublé par Sebastian Vettel et Valtteri Bottas. Il a profité du tête-à-queue de Fernando Alonso. Le pilote McLaren est repassé devant. Stroll a bénéficié de l'abandon de Sergio Pérez et du deuxième arrêt d'Alonso pour remonter au 15ème rang. Williams n'avait pas prévu de deuxième arrêt mais Stroll avait des dégâts sur son pneu avant-gauche. Il a crevé à Signes en fin de course, et il a abandonné (vidéo). Il sentait la vibration depuis une trentaine de tours.

« Le rythme n'était pas trop mauvais en début de course, et ça a bien débuté, » explique Stroll. « Après une vingtaine de tours, j'ai senti une grosse vibration dans la voiture et il y avait une grosse dégradation à l'avant-gauche. »

« J'avais un plat sur ce pneu et quand Vandoorne m'a doublé, c'était déjà très mauvais, je ne pouvais pas tourner à droite, je ne pouvais pas m'appuyer sur le pneu gauche. A quelques tours de l'arrivée, la vibration est devenue très forte et le pneu a explosé, et c'était fini. »

« J'avais l'espoir de faire toute la course avec un seul train de pneus et je pense que nous avons été les seuls à faire toute la course. Nous avons tenté quelque chose, mais ça n'a pas marché. Ce n'est vraiment pas la course que nous espérions. »

Sirotkin a eu une course difficile

Sergey Sirotkin était 15ème dans les premiers tours, après avoir aussi changé de pneus sous régime de voiture de sécurité. Il a perdu deux places quand Vettel et Bottas l'ont doublé, mais il a aussi bénéficié du tête-à-queue de Fernando Alonso. Le pilote McLaren est vite repassé devant lui. Il a reçu une pénalité de cinq secondes, pour avoir été trop lent sous régime de voiture de sécurité, mais cela n'a rien changé à sa position. Le  deuxième arrêt d'Alonso et l'abandon de son équipier lui ont permis de prendre la 15ème place. Il est satisfait de sa course, même si Williams est en retrait. Sirotkin est le seul pilote à avoir vu l'arrivée après avoir fait son seul arrêt au premier tour.

« C'était une course assez mouvementée, avec de bonnes bagarres, » estime le Russe. « Le premier tour a été fun, mais évidemment on veut être plus performant pour se battre et doubler des gens, mais cela n'a pas été le cas aujourd'hui. Ce serait plus agréable d'attaquer plutôt que de se défendre, mais c'était quand même mieux qu'en qualifications. »

« Avec notre stratégie, nous avons pu nous battre jusqu'à la toute fin de la course. Je pense que ma course aurait pu être différente parce que j'ai été coincé derrière des voitures. Cela a endommagé mes freins et mes pneus, et je ne pouvais rien faire. Je pense que nous aurions pu faire différemment. J'ai fait ce que l'équipe voulait de moi. »

« Nous sommes à ce niveau, ce n'est pas facile. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 25 juin 2018 à 08:06 f2000 dit : oh bah s'est ballot, pauvre lance, pour une fois qu'il ne c éclate pas tout seul...il crève !!!!!