Publié le 26/06/2018 à 19:04

F1 - La logistique des trois GP en trois week-ends

F1 - Trois courses en trois week-ends : une logistique unique

Les trois courses en trois week-ends demandent une logistique unique pour le matériel et le carburant. Dix trajets sont mis en place à travers toute l'Europe.

La Formule 1 organise trois courses en trois week-ends pour la première fois de son histoire. La série a débuté au Paul Ricard et elle va se poursuivre au Red Bull Ring ce week-end, pour se terminer à Silverstone. Le transport de tout le matériel a été planifié il y a plusieurs mois.

La F1 et son partenaire logistique, DHL, sont en charge du transport d'une grande partie des pièces : « Une simple course nécessite des mois de préparation et les préparatifs d'une vingtaine de spécialistes, » explique Martin Pople, le responsable des opérations en piste du transporteur, partenaire du championnat depuis 2004 et impliqué en F1 depuis 35 ans.

Le défi des trois courses en trois week-ends est nouveau pour le monde de la F1. Concrètement, il faut démonter le matériel, le transporter sur le circuit suivant et le remonter en moins de 48 heures. Le fret comprend les voitures, le carburant, les pièces de rechange, mais aussi les imposants motorhomes.

Des déplacements sont prévus dans toute l'Europe, et pas seulement directement entre les circuits. Les équipes, surtout basées en Angleterre, avaient 1 328km à couvrir pour rallier le Paul Ricard. Elles ont aussi envoyé directement du matériel en Autriche, à 1 480km de leurs bases. Depuis le Castellet, une partie du matériel a été dirigé vers le Red Bull Ring, situé à 1 118km, et une autre directement vers Silverstone, à 1 445km. Enfin, le matériel quittera l'Autriche pour l'Angleterre, un déplacement de 1 587km. A ces cinq grands voyages doivent s'ajouter ceux pour le carburant, découpé en cinq étapes distinctes, depuis des raffineries en Angleterre et en Allemagne.

DHL a mis en place un blog pour suivre ces transports au jour le jour. Les camions ont quitté le Paul Ricard lundi et ils devraient arriver au Red Bull Ring ce mardi.

Pour les déplacements en Europe, l'entreprise utilise 25 camions, pour transporter 1 000 tonnes de fret. Les équipes transportent une grande partie du matériel elles-mêmes. Ferrari travaille notamment avec UPS, un concurrent de DHL, alors que FedEx a travaillé avec de nombreuses équipes par le passé. Hors d'Europe, la F1 et DHL prennent le relais. Le transporteur a la charge de 2 000 tonnes de fret. Cela peut remplir six Boeing 747 et 40 containers. Ces courses demandent une logistique très différente : Mercedes a ainsi envoyé du matériel à Melbourne, une course prévue fin mars, dès le mois de janvier.

Le planning pour les trois courses

Du 13/06 au 15/06: La première version du matériel utilisé dans les stands a quitté les usines des équipes, principalement en Angleterre, pour la France.

Du 14/06 au 19/06: Le carburant, venu de raffinerie en Angleterre et en Allemagne, a été transporté jusqu'au Paul Ricard.

Du 18/06 au 20/06: Les voitures et les motorhomes sont parties des usines des équipes vers le Paul Ricard.

Du 20/06 au 23/06: La seconde version du matériel utilisé dans les stands a été transportée de l'Angleterre vers l'Autriche.

Du 21/06 au 24/06: Transport du carburant des raffineries en Angleterre et en Allemagne, vers le Paul Ricard, en préparation du Red Bull Ring.

Du 24/06 au 26/06 : Transport du carburant du Paul Ricard vers le Red Bull Ring.

Du 25/06 au 26/06: Les voitures et les motorhomes ont quitté le Paul Ricard, pour arriver au Red Bull Ring.

Du 26/06 au 30/06: La première partie du matériel utilisé dans les stands faire le déplacement du Paul Ricard vers Silverstone.

Du 28/06 au 03/07: Le carburant partira des raffineries en Angleterre et en Allemagne vers Silverstone.

Du 02/07 au 03/07: Les voitures et les motorhomes quitteront l'Autriche pour l'Angleterre.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez