F1 - Les pilotes Renault aiment le Red Bull Ring

F1 - Nico Hülkenberg et Carlos Sainz apprécient Spielberg

Nico Hülkenberg et Carlos Sainz jugent le Red Bull Ring très technique. Ils aiment la piste et le cadre qui entoure le Grand Prix.

Le circuit de Spielberg est celui qui propose le moins de virages au calendrier. Nico Hülkenberg rappelle que la piste est quand même très technique.

« C'est assez court avec neuf virages seulement, mais c'est loin d'être facile ! » souligne l'Allemand. « C'est très difficile et technique. On y retrouve des dénivelés, de gros vibreurs auxquels il faut faire attention et un mélange de courbes lentes et rapides. Ce n'est pas aussi simple qu'il en a l'air ! »

« L'an dernier, nous avons connu de petits soucis concernant le sous-virage et le refroidissement des pneus arrière, nous devrons donc faire le point là-dessus dès nos premiers tours de roue vendredi. Enfin, comme nous sommes sur l'accélérateur la plupart du temps, la performance du moteur sera un autre point-clé. »

Carlos Sainz est du même avis : « Même s'il ne compte que neuf virages, ce n'est pas un tour facile à boucler, » estime-t-il. « C'est assez vallonné comme on suit le profil des collines, certains vibreurs sont assez hauts et peuvent faire des dégâts si l'on s'en approche trop et il y a toute une palette de virages possédant des longueurs et des vitesses différentes. Il faut rester sur ses gardes ! Cependant, la piste offre beaucoup d'adhérence et une surface assez lisse, donc cela facilite un peu les choses. »

Un cadre à part

Le Grand Prix d'Autriche est dans un décor unique, très bucolique. Nico Hülkenberg apprécie l'ambiance qui entoure la course.

« On est toujours bien accueilli en Autriche, » indique Hülkenberg. Le cadre est vraiment détendu et habituellement de nombreux fans allemands franchissent la frontière. Maintenant que l'Allemagne est de retour au calendrier, ce n'est pas vraiment une course à domicile, mais j'en avais vraiment eu l'impression l'an passé ! »

Le cadre est particulier, dans les montagnes de la Styrie : « Spielberg propose un décor unique, » précise Hülkenberg. « C'est vraiment calme entre les collines, au milieu de nulle part avec toutes ces vaches et ces champs ! C'est très joli et cela change vraiment de ce que l'on voit habituellement. »

Carlos Sainz aime ce décor : « Les paysages sont spectaculaires, » note Sainz. « Ce circuit a l'une des plus belles toiles de fond au monde. C'est assurément l'un des plus cools où nous nous rendons. Ça change vraiment des décors et activités habituelles. C'est l'un des rendez-vous que j'attends avec le plus d'impatience. »

Hülkenberg n'aime pas que le cadre : « Je suis un grand amateur de schnitzels, » s'amuse-t-il. « C'est un plat local typique, donc je vous conseille d'en engloutir quelques-uns durant le week-end. Le Kaiserschmarrn est également délicieux, c'est un dessert traditionnel autrichien. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez