Publié le 27/06/2018 à 10:46

F1 - Trois zones de DRS au Red Bull Ring

F1 - Une troisième zone de DRS à Spielberg

Il y aura une troisième zone de DRS au Red Bull Ring ce week-end. Pour la première fois, l'aileron mobile sera autorisé dans trois lignes droites consécutives.

La FIA poursuit les expérimentations avec les zones de DRS. Une troisième zone a été ajoutée à Melbourne et à Montréal. Ce sera encore ce week-end au Red Bull Ring.

Les zones classiques, dans la ligne droite principale et entre les virages 3 et 4, seront encore présentes. La nouvelle zone est ajoutée entre les virages 2 et 3. Les dépassements sont déjà nombreux au virage 3, en haut d'une montée. C'est là que Lewis Hamilton et Nico Rosberg s'étaient accrochés en 2016.

L'aileron arrière mobile réduit les appuis et la traînée, ce qui augmente la vitesse de pointe. Pour l'utiliser dans une zone autorisée, un pilote doit être à moins d'une seconde d'un concurrent en passant à un point précis.

Chacune des zones de DRS aura son propre point de détection à Spielberg, au freinage précédent la ligne droite. Cela évitera la situation de Montréal, où deux lignes droites se suivent avec une seule zone de détection. Au Canada, un pilote qui double un rival dans la première ligne droite peut donc encore utiliser le DRS dans la seconde ligne droite, et ainsi augmenter son avance.

- Vettel craint un GP « Mario Kart »

Trois zones en trois lignes droites

A Montréal et à Melbourne, les zones de DRS supplémentaires ont eu peu d'effet, mais elles étaient situées dans des lignes droites où les dépassements sont rares.

La situation devrait être différente au Grand Prix d'Autriche, puisque le virage 3 est déjà propice aux dépassements. Ce sera aussi la première fois que le DRS sera autorisé dans trois lignes droites successives.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez