Nissan GT-R50 par Italdesign : la GT-R sans limite

Nissan et le bureau de design italien Italdesign se sont associés pour créer une GT-R unique et sans limite : la GT-R50. Présentation...

La Nissan GT-R et la société Italdesign ont un peu commun : elles ont toutes les deux vu le jour il y a un demi-siècle. Pour fêter ces anniversaires, le constructeur japonais et le célèbre bureau de design italien se sont donc associés pour créer une version unique de "Godzilla". Cela a donné naissance au prototype GT-R50 (photo).

Inspiré par l'actuelle GT-R Nismo, ce nouveau bolide a été pensé et dessiné par les équipes de Nissan Design Europe et de Nissan Design America. C’est ensuite Italdesign qui l'a développé, conçu et fabriqué. "Combien de fois un designer a-t-il l'occasion de créer une Nissan GT-R sans limite imposée à sa créativité ?" s’est enthousiasmé Alfonso Albaisa, le vice-président du design chez Nissan.

Un méchant look

Le résultat final donne un prototype qui possède ses propres traits et un design unique avec des projecteurs aiguisés comme des lames, un capot plus épais, une bouche béante et de nombreux éléments de couleur or (calandre, rétroviseurs, sorties d’air...). La poupe, notamment, est entièrement déclinée dans cette teinte. Particulièrement massive, elle intègre aussi quatre feux ronds, un large aileron ajustable, un extracteur d'air en carbone et deux sorties d'échappement.

Et pour que l'auto paraisse encore plus agressive, Nissan a également abaissé la ligne de toit de 54 millimètres.

L'habitacle n'est pas en reste. Futuriste et sportif, il accueille une planche de bord flottante, une instrumentation digitale et des sièges baquets en cuir et alcantara. De la fibre de carbone, traitée de deux manières distinctes, orne également les pourtours de la console centrale, du tableau de bord et des contreportes.

Une diabolique mécanique

Sous le capot, la magie opère également puisque Italdesign a boosté le moteur V6 3.8 litres biturbo de la GT-R Nismo en "s’appuyant sur l’expérience de course d’endurance de Nissan en GT3". Résultat, le bloc passe de 600 à 720 ch et de 652 à 780 Nm de couple ! Cette puissance est transmise via une boîte double embrayage à six vitesses. Pour arrêter la fusée, des freins Brembo avant à six pistons et arrière à quatre pistons, avec étriers rouge vif, ont aussi été greffés, tout comme des pneus Michelin Pilot Super Sport. "La suspension a été repensée pour intégrer un système d'amortisseur ajustable en continu", ajoute Nissan.

En revanche, le constructeur nippon n'évoque pas les performances de la bête. A n'en pas douter, elles seront toutefois meilleures que celles de la GT-R Nismo qui, pour mémoire, est capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes avec une vitesse de pointe de 315 km/h.

Présentation en juillet, à Goodwood ?

Le prototype Nissan GT-R50 par Italdesign fera sa première apparition en Europe au mois de juillet. Peut-être à l'occasion du Festival of Speed de Goodwood (12 au 15 juillet). En attendant, découvrez-le en vidéo.

Photo de Mathieu Demeule

posté par :
Mathieu Demeule

Réagissez

Commentaire(s)4

samedi 30 juin 2018 à 01:30 LLM 01 dit : Prix astronomique ça dépend comment on regarde... La GT-R démarre à 100 000 €, c'est évidemment plus que ce que la plupart d'entre nous peut payer, mais ses concurrentes (McLaren 570S, Audi R8, divers modèles Porsche dans la même gamme de performances) atteignent quasiment le double ! Et indépendemment de la GT-R, Nissan sort des petites sportives pas si chères (370Z entre autres, mais aussi Skyline si on est amateur de voitures rétro), qui valent à mon sens mieux que les monstres de puissance qu'on aurait pas assez d'une vie pour payer...

vendredi 29 juin 2018 à 13:22 toftof dit : le prix, mais quand on aime on ne compte. enfin pour ceux qui le porte monnaie qui va bien. sinon c est une sacret voiture avec une petite de gueule.

vendredi 29 juin 2018 à 12:36 Dim dit : Son prix d'oi être astronomique cher

vendredi 29 juin 2018 à 12:30 Dim dit : C'est un monstre de la route c'est un objet roulant non identifié et le prix d'oi être astronomique