F1 - Aston Martin ne devrait pas devenir motoriste

F1 - Aston Martin a peu de chances de devenir motoriste

Aston Martin ne devrait pas devenir motoriste en 2021. Le constructeur pense que le nouveau règlement ne va pas suffisamment réduire les dépenses.

Plusieurs constructeurs sont impliqués dans les discussions autour de la motorisation qui sera utilisée à partir de la saison 2021. Porsche est le constructeur qui fait le plus parler de lui mais Aston Martin avait aussi manifesté son intérêt. Luca Marmorini, ancien responsable du département moteur de Ferrari, est devenu consultant pour la marque, actuellement sponsor-titre de Red Bull.

Les discussions des dernières semaines ont cependant refroidi les espoirs d'Aston Martin. Le constructeur britannique estime que les coûts vont rester trop importants, même si le MGU-H devrait disparaître et que plusieurs pièces devraient être standardisées.

« Les nouveaux règlements ne devraient pas être intéressants, malheureusement, » a déclaré Andy Palmer, le directeur général d’Aston Martin, à Autocar. « Aston était intéressée si les coûts étaient sous contrôle et que le pouvoir revenait au pilote. Les discussions auxquelles j'ai pris part me font penser que les coûts ne vont pas suffisamment baisser et je pense qu’il faudra toujours dépasser une fortune pour gagner un dixième. »

« Chez Aston, nous aimons la compétition, et nous aimerions vraiment être impliqués, mais nous ne pouvons nous lancer dans une course à l’armement. Ce sont des dépenses inutiles et cela nuit au championnat, parce que celui qui a l'avantage d’un dixième gagnera. »

La décision n'est pas encore définitive

Une réunion du groupe stratégique est prévue ce mercredi. Le règlement pourrait être finalisé, même si ces contours sont déjà connus. Aston Martin attend les dernières annonces pour prendre une décision mais une implication reste peu probable.

« Ce ne sera pas un non définitif tant que je ne verrai pas la proposition définitive, parce que certains éléments doivent encore être précisés, » indique Palmer. « Mais une guerre des dépenses reste possible, nous ne nous impliquerons pas. »

Aston Martin devrait quand même rester partenaire de Red Bull, même si Honda va devenir motoriste de l'équipe autrichienne. Red Bull n'a plus aucun partenariat commercial avec Renault, son motoriste actuel, ce qui donne une place importante à Aston Martin. L'an prochain, la monoplace devrait donc afficher les noms de deux constructeurs.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found