Se fondre dans le décor: Khaki Field Camouflage

Hamilton Khaki Field Camouflage avec calibre H-30 et 80 heures d'autonomie

Hamilton, fournisseur historique de l'armée américaine, surfe sur le passé. Après la trois aiguilles manuelle, voici la Khaki Field Camouflage, automatique.

Aujourd'hui propriété du groupe Swatch, Hamilton est née outre-Atlantique, en Pennsylvanie, et sait très bien puiser dans son héritage pour ressortir de nouveaux modèles. Les montres pseudo vintage sont tendance mais cette maison helvético-américaine a toute légitimité pour en produire. Après la présentation à Bâle cette année d'une réédition très fidèle de la Khaki Field, Hamilton dévoile le modèle automatique. Si on regrette que le diamètre ait forci de 38 à 42 mm, on loue l'arrivée du H-30. Comme son nom ne l'indique pas, ce calibre à double complication (jour et date) offre jusqu'à 80 heures de réserve de marche. Au jeu du rapport prix/autonomie, cette Hamilton est donc imbattable.

Trois cadrans, quatre bracelets

H70535081, H70535131, H70535061 et H70535031 : voici les quatre références de cette nouvelle collection. A chaque appellation, une montre spécifique. Pour résumer, l'Hamilton Khaki Field Day Date est disponible avec trois cadrans (vert, gris argile ou noir) et quatre bracelets (trois textiles et un acier). Le cadran est un peu trop chargé à note goût, avec ce double cerclage d'index horaires et ce guichet très ouvert, mais la lisibilité demeure excellente. Etanche à 100 mètres, coiffée d'un verre saphir traité antireflet, cette Hamilton est facturée 745 € sur bracelet textile, 795 € sur acier.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 10 juillet 2018 à 23:29 patton dit : Pas assez Fomecblot pour se fondre au point de disparaître de A+. Sinon je suis intéressé pour un article sur les cafetières automatiques... Et vous ?