F1 - Renault s'intéresse-t-elle à Alonso ?

F1 - Renault n'exclut pas un retour d'Alonso

Cyril Abiteboul n'exclut pas un retour de Fernando Alonso chez Renault, mais uniquement si l'accord porte sur plusieurs saisons.

Depuis plusieurs mois, Renault affiche sa volonté de conserver Nico Hülkenberg et Carlos Sainz la saison prochaine. Le constructeur français étudie cependant le marché et des rumeurs ont évoqué un intérêt pour Daniel Ricciardo ou Esteban Ocon.

Le dernier nom en date est Fernando Alonso, qui vit une quatrième saison en dessous de ses attentes chez McLaren. Alonso a roulé pour Renault de 2003 à 2006 puis en 2008 et 2009. Pourrait-il revenir dans l'équipe qui lui a permis de décrocher ses deux titres, en 2005 et 2006 ? Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault, ne l'exclut pas totalement.

« Fernando est le premier à décider ce qu'il veut pour lui, s'il veut continuer ou non, » a déclaré le Français à Marca. « Nous avons un grand respect pour Fernando, mais nous sommes surtout intéressés par des pilotes qui veulent être avec nous à long terme. Nous pourrions quand même trouver un accord avec Alonso, mais cela n'aurait aucun sens pour un seule année. »

Cette option reste peu probable et Abiteboul souligne qu'il ne « souhaite pas alimenter cette rumeur ».

Quel avenir pour Alonso ?

Avant d'envisager une arrivée chez Renault, Fernando Alonso devra décider de quoi sera fait son avenir. Lorsqu'il a prolongé chez McLaren l'an dernier, il a précisé que son contrat était sur plusieurs saisons.

Des rumeurs insistantes prêtent une volonté à Alonso de partir en IndyCar, pour remporter les 500 miles d'Indianapolis, la seule course qui lui manque pour avoir la Triple Couronne. L'intérêt de McLaren pour le championnat serait cependant retombé.

S'il reste en F1, Alonso devra aussi prendre une décision sur sa présence en endurance. Il est lié à Toyota pour la super-saison du WEC, qui se terminera aux 24 Heures du Mans 2019. Le Grand Prix d'Australie, la première manche de la saison en F1, a annoncé qu'il aura lieu le 17 mars 2019. Ce week-end là, Alonso doit disputer les 1000 miles de Sebring. Il devra prendre le départ de cette course pour avoir une chance de devenir champion du monde d'endurance d'endurance. Il devra donc choisir en Melbourne et Sebring. A moins qu'il ait déjà décidé de ne plus rouler en F1.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez