Publié le 19/07/2018 à 09:00

300 ch pour la Renault Mégane RS Trophy (2018) 

Renault Mégane RS Trophy (2018) : présentation et photos officielles

Puissance en hausse et nouveaux pneumatiques sont les principaux atouts de la Renault Mégane RS Trophy.

Alors que les Honda Civic Type R et Seat Leon Cupra avaient franchi le cap des 300ch, la nouvelle Renault Mégane RS fut lancée en début d'année avec 280ch sous le capot, certes aidés par quatre roues directrices entre autres qualités. Toujours est-il que Renault Sport muscle le jeu de sa compacte en lançant la version Trophy dont le quatre-cylindres 1,8L turbo abrite désormais, comme promis, 300 canassons. Le couple passe quant à lui de 390Nm à 400Nm avec la boîte manuelle à six rapports, ou 420Nm avec la transmission à double embrayage EDC à six vitesses.

La Trophy prend cependant 12kg avec 1.419kg à vide de base. Les deux rivales citées plus haut restent sous les 1.400kg. Notons que, si la Nippone affiche toujours 320ch, l'Espagnole est redescendue à 290ch pour cause de mise aux normes anti-pollution lui ayant fait perdre 10ch. Côté accélération, Renault annonce 5,7s pour le 0 à 100 km/h, soit un dixième de mieux que la concurrence. La vitesse de pointe de la Française s'élève à 260 km/h, entre les 250 km/h de la Leon (bridée) et les 272 km/h de la Civic.

Renault met la gomme

La Mégane Trophy est équipée de série du châssis Cup avec suspension raffermie toujours dotée de butées de compression hydrauliques et barres antiroulis plus rigides que sur le châssis Sport. Son différentiel à glissement limité Torsen dispose d'un réglage spécifique. Elle est dotée de nouvelles jantes de 19 pouces équipées de pneus Bridgestone Potenza S001, et de disques de freins composites à l'avant. L'année prochaine, le constructeur au losange lancera des jantes optionnelles plus légères permettant de gagner 2kg par roue, chaussées en Potenza S007 développés pour l'occasion.

Autre option prévue : des sièges baquets Recaro en alcantara. L'assise la plus basse des sièges standard a néanmoins été abaissée de 20mm. Le conducteur peut en outre profiter de l'outil de télémétrie RS Monitor, et le sélecteur de modes de conduite agit désormais sur un clapet modifiant la sonorité de l'échappement. Extérieurement, seuls la décoration de la lame avant et les accents rouges des jantes permettent de distinguer la Trophy d'une RS classique. Le tarif de la nouvelle Mégane RS Trophy n'a pas encore été communiqué.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 23 juillet 2018 à 17:13 leon dit : sur une traction ? beurk !