Publié le 19/07/2018 à 10:12

F1 - McLaren demande un plafonnement des budgets

F1 - McLaren milite pour des budgets plafonnés

McLaren pense que Mercedes et Ferrari resteront invincibles tant qu'un budget plafonné ne sera pas instauré. Plusieurs équipes y sont favorables.

McLaren n'a plus remporté la moindre de course depuis 2012. Malgré la difficile parenthèse Honda, l'équipe est distancée par Mercedes, Ferrari et Red Bull depuis de nombreuses années. McLaren reste puissante mais elle ne dispose pas d'autant de ressources que certaines de ses rivales. Elle milite désormais pour un plafonnement des budgets, afin de réduire les écarts.

« Tant qu'il ne sera pas là, ce sera presque impossible financièrement de menacer Mercedes et Ferrari, » expliquait Zak Brown, le directeur général de l'équipe, à Silverstone. « Si nous avions un budget illimité ou le même budget qu'eux, nous ferions la même chose, donc ils font un travail fantastique, mais actuellement ils dépensent beaucoup plus que tous les autres, ils ont aussi des équipes partenaires (...) et cela bénéficie à Ferrari et Mercedes de créer des alliances. »

« La responsabilité de Formula One Group est de mieux équilibrer le championnat et de laisser la meilleure équipe gagner. »

Force India et Williams espèrent des changements

Une solution pourrait arriver en 2021. De profonds changements sont prévus sur les moteurs et les châssis, mais dans sa feuille de route, la F1 s'est aussi fixée pour objectif de mieux contrôler les dépenses. Le budget plafonné fait partie des sujets évoqués. Les constructeurs s'y opposent mais les plus petites équipes y sont plus que favorables.

« Je soutiens de tout mon coeur l'idée d'un budget plafonné, » explique Vijay Mallya, le patron de Force India. « Je demande aussi à Formula One Group de revoir les paiements aux équipes et de donner beaucoup plus d'argent aux équipes indépendantes comme la nôtre. »

« L'idée est que les performances ne devraient pas être corrélées à l'argent. Il faut équilibrer les niveaux, et les équipes indépendantes devraient avoir une vraie chance de gagner une course. Mais si les constructeurs ont un budget illimité, avec pour seul but de gagner des courses, nous avons perdu, pas par manque de compétences techniques ou de la part du pilote, mais à cause de la puissance de l'argent, et cela ne devrait être jamais le cas dans une compétition. »

Williams pense que des changements sont essentiels pour l'avenir des équipes indépendantes : « C'est incroyablement dur pour des équipes comme la nôtre et il ne faut pas sous-estimer l'importance des nouveaux règlements pour 2021 sur la survie de nos équipes, » estime Claire Williams, la patronne adjointe de l'équipe.

Günther Steiner, le patron de Haas, espère de son côté que des mesures seront prises pour permettre « d'équilibrer un peu les performances » entre les différentes équipes.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

jeudi 19 juillet 2018 à 23:07 Antoine dit : Bonsoir. C'était justement un des points de doutes de Horner sur sa position contre cette idée il y a 5-6 ans. Qui contrôlerait? Sous quelle autorité? D'ailleurs, à cette époque là, McLaren était moins à cheval sur la question, sûrement plus occupée à batailler pour essayer de reprendre le titre.

jeudi 19 juillet 2018 à 19:15 leon dit : Clowns en fin de vie F1

jeudi 19 juillet 2018 à 15:57 v12 atmo dit : C'est un très bon concept. Ça permettrait de voir quelles sont les équipes les plus débrouillardes

jeudi 19 juillet 2018 à 10:51 CHAPARRAL dit : Bon courage à ceux qui seront chargés de vérifier le non dépassement du budget !