La France qui gagne : nouvelle gamme Yema Heritage

Nouvelles Yema Superman et Rallygraf Heritage assemblées en France

La maison française, fondée en 1948, se rappelle à nos bons souvenirs avec le lancement de deux rééditions très réussies : les Superman et Rallygraf Heritage.

Nous sommes en 1963 et Yema, maison créée par Henry Louis Belmont, lance la Superman, une montre de plongée capable de supporter une pression de 30 bars (300 m). Particularité de ce modèle : un petit ergot métallique, coincé entre la couronne et la lunette, qui évite que celle-ci ne bouge accidentellement pendant l'immersion. La tocante se fait vite une renommée et est choisie par l'armée. Puis le quartz passe par là et la Superman tombe plus ou moins dans l'oubli. L'année dernière, Yema réédite une Superman, embarquant un calibre Ambre MBP1000 mais les aficionados restent sur leur faim. Jusqu'à l'annonce de cette Heritage (en photo à gauche ci-dessus), copie conforme de la référence 53.00.16 sortie dans les années 70.

Rien ne manque

Tout y est : le boîtier en inox poli (39 mm), les épaulements de couronne très marqués, le fameux bloque-lunette, l'aiguille des minutes ponctuée par une flèche, les index peints, la trotteuse ''pelle'', l'étanchéité qui va bien (300 m). Même le verre bombé est repris, Yema ayant la bonne idée de laisser le choix entre un minéral ou un saphir (moyennant 150€). Bref, une montre qui respecte scrupuleusement son illustre aînée et devient l'un des coups de coeur de cette année. D'autant que, pour l'animer, on retrouve derrière le magnifique fond en relief, une ETA 2824-2, le calibre référence des montres trois aiguilles. Allez, s'il fallait adresser un modeste grief, nous citerions l'entrecornes qui, avec ses 19 mm, ne va pas rendre facile le changement de bracelet. Et "last but not least", la Yema Superman Héritage, à 949€, affiche un rapport prix/prestations/finition savoureux.

Deuxième salve

Mais Yema nous gâte puisque la splendide Superman est accompagnée de la Rallygraf Héritage. Lancé initialement en 1966, ce chronographe est, comme son nom l'indique, destiné aux amateurs d'automobile. Et comme pour la Superman, les codes de l'époque sont intégralement repris (et pourront avoir leurs détracteurs). Entre le bracelet en cuir perforé, le cadran ''marron glacé'' et son look très vintage ou les index appliqués, la Rallygraf fleure bon les seventies. En lieu et place du Valjoux 773, on trouve un 7753 avec grande trotteuse centrale et totaliseur des minutes à droite. La date, elle, prend place à 6 heures. L'échelle tachymétrique est interne, la lunette extérieure, unidirectionnelle, permettant de calculer une éventuelle plongée. Ce chrono reprend les mêmes proportions que la Superman (39 mm), le même fond vissé gravé mais son épaisseur est supérieure (15,35 mm). Comme pour la plongeuse, Yema laisse le choix entre un verre minéral bombé ou un saphir (150€), tout aussi galbé. La Rallygraf Héritage est affichée à 2.799€.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez