F1 - Aucune Williams à l'arrivée

F1 - Allemagne 2018 - La course - Williams

Lance Stroll a eu un problème sur ses freins et Sergey Sirotkin une fuite d'huile à Hockenheim. Ils ont tous les deux abandonné.

Lance Stroll était 16èmle en début d'épreuve. Il a vite été doublé par Daniel Ricciardo. ll était 13ème durant l'intervention de la voiture de sécurité mais il a abandonné en raison de soucis sur ses freins. Il pense qu'il aurait pu décrocher un bon résultat.

« J'ai dû abandonner parce que j'ai perdu les freins, » explique le Canadien. « Les qualifications avaient l'air bonnes hier, mais la couse n'a pas été bonne aujourd'hui. Mais j'étais content de ma course. A un moment, nous étions dans une positon assez prometteuse, mais la pluie est arrivée. »

« Si on regarde les résultats, Hartley a marqué un point et nous étions devant lui avant de prendre les intermédiaires, et ensuite nous avons dû abandonner à cause de la casse de freins. Mais à certains moments, nous étions plutôt bons. »

« C'est dommage de ne pas avoir pu profiter des conditions. »

Sirotkin a eu une fuite d'huile

Sergey Sirotkin était 14ème dans les premiers tours. Marcus Ericsson puis Daniel Ricciardo l'ont doublé. Il a profité des abandons de Ricciardo et Sebastian Vettel mais il a abandonné sous régime de voiture de sécurité, en raison d'une fuite d'huile. Il pense aussi qu'il aurait pu briller.

« C'était une bonne course et j'ai vraiment dû me battre au départ, » explique Sirotkin. « J'ai eu de bonnes bagarres, j'en ai remporté certaines et malheureusement perdu d'autres, parce que je ne pouvais pas me défendre. Mais quand la course a pris son rythme, elle se passait bien et nous avions une bonne gestion des pneus. »

« Le rythme était plutôt bon et quand la pluie était arrivée, je pensais pouvoir revenir assez vite sur les voitures devant la mienne. »

« Quand la voiture de sécurité a été déployée, je pensais que c'était notre chance mais malheureusement, on m'a dit de m'arrêter immédiatement. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez