Publié le 25/07/2018 à 09:04

F1 - La confusion qui a fait gagner Hamilton

F1 - Le confusion de Mercedes qui a permis à Hamilton de gagner

L'immense confusion de Mercedes au moment de la voiture de sécurité a finalement fait gagner Lewis Hamilton en Allemagne. L'équipe explique ce moment décisif.

Lewis Hamilton a profité de la pluie et de l'accident de Sebastian Vettel pour s'imposer à Hockenheim. Parti 14ème, l'Anglais est remonté au cinquième rang. Il a gagné une place quand Max Verstappen a pris les pneus intermédiaires et une autre quand Sebastian Vettel a abandonné. Il a gagné les deux dernières places durant l'intervention de la voiture de sécurité, grâce aux passages aux stands de Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen. Hamilton est resté en piste jusqu'à l'arrivée.

Le quadruple champion du monde était pourtant sur le point de rentrer aux stands, mais des instructions très contradictoires lui ont été données par radio. Il s'est dirigé vers l'allée des stands et il a finalement coupé l'herbe pour reprendre la piste, ce qui lui a valu une réprimande.

- Pourquoi Hamilton n'a reçu qu'une réprimande

La confusion de Mercedes a finalement été décisive pour que Hamilton s'impose. Cette situation a été provoquée par une communication chaotique au sein de l'équipe, en quelques secondes.

« Au tour 52, Valtteri était au virage 15 quand la voiture de sécurité a été déployée, le temps de réaction était de 2,5sec pour le faire rentrer, avant qu'il soit au niveau de l'entrée des stands, » explique James Vowles, le responsable des stratégies de Mercedes, dans une vidéo publiée par l'équipe.

« Nous n'avions que quelques secondes de plus pour Lewis. Donc il n'y avait pas beaucoup de temps pour coordonner les deux pilotes, une équipe d'ingénieurs et l'équipe des stands qui devait sortir avec les bons pneus. »

« Il y a eu un gros trafic par radio, et en fait trop, c'était très chaotique à ce moment là, avec beaucoup de transmissions à tous les niveaux. »

« Il y a donc eu une mauvaise communication pour Lewis, il a compris qu'il devait reprendre la piste et il l'a fait. Il a traversé l'herbe et repris la piste. »

Hamilton a eu de la chance

Cette décision, ou absence de décision, a été le moment clé pour la victoire de Lewis Hamilton puisque les arrêts de Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen lui ont donné la tête. Dans les stands, il aurait probablement aussi perdu du temps puisque les pneus n'étaient pas prêts pour Bottas, qui est resté immobilisé 15,97sec. Hamilton aurait dû patienter derrière son équipier.

« Le fait est que cela a été très chanceux, vu les soucis que nous avons eus avec Valtteri et ses pneus durant l'arrêt, » confirme Volwes. « Cela a donné la tête à Lewis et ses pneus lui ont permis de finir la course. »

« Nous aurions pu l'arrêter au tour suivant, comme l'a fait Kimi, mais nous avons décidé de le laisser en piste et de garder ces pneus. »

« C'était sa meilleure chance de victoire et cela a très bien fonctionné. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

jeudi 26 juillet 2018 à 11:55 Juju dit : Il faut bien admettre que l'absence de sanction à cette infraction flagrante au règlement est injustifiable. Franchement, ça fait tâche. On verra comment réagira le prochain pilote qui sera sanctionné de 5 ou 10 secondes, voir d'un drive-trough, pour la même infraction.

jeudi 26 juillet 2018 à 01:00 vidi75 dit : La complaisance de la FIA et l’absence de sanction alors qu’Hamilton a enfreint le règlement lui ont permis de gagner. Une juste pénalité, comparable à celle infligée pour la même infraction (10s), l’aurait placé au 4ème rang. Une mascarade cette F1 et l’application du règlement à la carte...

mercredi 25 juillet 2018 à 14:15 leon dit : @ carcircus : donc pas la peine de nous gonfler avec 21 courses insipides hors pluies, accidents et SC . Suffit d'annoncer que LOULOU et VETTEL seront les 2 seuls à con...courir

mercredi 25 juillet 2018 à 13:16 CarCircus dit : Question marketing, Hamilton reste plus intéressant pour la F1 et surtout pour Mercedes, les investissements et les retombées financières plaident pour ce genre de décisions n'en déplaise à certains.

mercredi 25 juillet 2018 à 11:54 Burt dit : ils ont surtout arrêté bottas pour que hamilton gagne !!!!