F1 - Force India placée en redressement

F1 - Force India placée en redressement judiciaire

Force India a été placée en redressement judiciaire vendredi soir. Cette procédure pourrait faciliter la vente de l'équipe.

La situation financière de Force India faisait l'objet de nombreuses rumeurs ces derniers jours. Vendredi soir, l'équipe a été placée en redressement judiciaire. 

« Un administration a été désigné par la court pour Force India, » a précisé Bob Fernley, le team manager adjoint de Force India, à Reuters. Les missions de cet administrateur seront de trouver des solutions pour éponger les dettes et de partir en quête d'un repreneur.

Selon Motorsport Week, cette mesure a été prise suite à une demande de Julian Jakobi, le manager de Force India,  Mercedes, le motoriste de Force India, et BWT, l'un des principaux sponsors de l'équipe. Ces trois parties attendent des versements d'argent. Dans le cas de BWT, il s'agirait d'un prêt qui n'a pas encore été remboursé.

Le site précise que cette mesure pourrait contraindre Vijay Mallya à vendre l'équipe, ce qu'il ne souhaite visiblement pas faire, pour que les dettes soient remboursées.

Quel repreneur pour Force India ?

Un investisseur serait déjà très intéressé, Lawrence Stroll. Le milliardaire, dont le fils Lance roule pour Williams, pourrait rejoindre Force India dans les prochains jours. Motorsport Week pense cependant qu'il ne souhaite pas acquérir l'équipe, mais surtout investir pour placer son fils.

Plusieurs autres noms sont évoqués, comme ceux de Michael Andretti, qui souhaite investir en F1, Dmitry Mazepin, dont le fils Nikita est pilote de développement de Force India, et Tavo Hellmund, l'homme qui a permis l'arrivée de la F1 à Austin et qui voulait déjà racheter Manor.

Rich Energy, la boisson énergisante qui a fait une offre de rachat il y a quelques semaines, n'est pas citée parmi les acheteurs les plus probables. Sur Twitter, la marque a assuré avoir injecté 30 millions de livres (33,6 millions d'euros) dans l'équipe récemment et elle a critiqué les acteurs qui ont entraîné le placement en redressement judiciaire. « Une issue évitable orchestrée par Mercedes, Sergio Pérez, Julian Jakobi et BWT, » a indiqué Rich Energy. « Honteux. »

Force India est confiante

Le placement en redressement judiciaire ne signifie donc pas que l'équipe est en danger. Une solution devrait être trouvée durant la pause estivale.

« Je ne m'inquiète pas, » a expliqué Otmar Szafnauer, le responsable des opérations de Force India, à Canal + Sport vendredi. « Je pense que la solution existe. Ce n'est pas à moi de la trouver, c'est aux actionnaires de le faire, je sais qu'ils travaillent durs et d'ici une semaine ou deux, ils la trouveront. »

La situation de l'équipe devrait très rapidement évoluer : « Je pense que c'est imminent, » a précisé Szafnauer en conférence de presse à Budapest. « Je sais que des discussions sont en cours. Mais ce sera très rapide. »

Un changement d'actionnariat pourrait provoquer des changements de pilotes dès cette année. Lance Stroll pourrait rejoindre l'équipe. Il remplacerait Esteban Ocon, en partance pour Renault dans le baquet de Carlos Sainz, qui pourrait succéder à Stoffel Vandoorne chez McLaren. Auto Motor und Sport imagine le Belge récupérer la place de Stroll chez Williams.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez