McLaren : non, ceci n'est pas la Speedtail !

McLaren : le modèle récemment aperçu n'est pas la Speedtail

La McLaren apparue "en fuite" il y a peu est en réalité un prototype d'un modèle bien connu.

Il y a quelques jours, une photo publiée par McLaren sur Instagram, prise dans le centre technologique de la marque et laissant apercevoir en arrière-plan un modèle inconnu, a poussé les fans du constructeur à émettre l'hypothèse qu'il s'agissait de la Speedtail, la future supercar de Woking. Ce n'est pas le cas.

La firme britannique vient de poster une photo du véhicule en question. Il s'agit d'une maquette en argile utilisée durant le développement de la P1, exposée il y a peu lors d'un événement organisé par McLaren pour ses clients dans son point de vente d'Ascot en Angleterre et intitulé Design Night.

Le long processus du design

Pour chaque nouveau véhicule, plusieurs modèles sont réalisés, d'abord en 2D, puis en 3D sur ordinateur, ensuite physiquement avec de l'argile à l'échelle 1/3, avant que les premiers prototypes à taille réelle voient le jour. Les designers et ingénieurs font des aller-retours entre virtuel et physique au fil de leurs essais jusqu'à aboutir au design final.

Quant à la Speedtail, qui porte en interne le nom de code BP23, il s'agira d'une "hyper GT" triplace se posant comme la descendante de la McLaren F1. Elle sera animée par une motorisation hybride et assez confortable pour effectuer de longs trajets tout en ayant la vitesse de pointe la plus élevée jamais atteinte par une McLaren de série. Elle doit être lancée en 2019 et produite à 106 exemplaires.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez