F1 - Horner : « Ricciardo prend un énorme risque »

F1 - Horner a du mal à comprendre Ricciardo

Christian Horner a eu du mal à croire le départ de Daniel Ricciardo pour Renault. Il pense que l'Australien ne veut plus vivre sa rivalité avec Max Verstappen.

Depuis 2015, Red Bull multiplie les critiques pour Renault. Daniel Ricciardo, que l'équipe espérait conserver, a pourtant choisi de signer pour le constructeur français en 2019. Christian Horner, le patron de Red Bull, a du mal à comprendre le choix de l'Australien.

« Après un long vol en Amérique, Daniel a décidé qu’il voulait un changement, » a déclaré Horner dans Beyond the Grid, le podcast officiel de la F1. « Si on cherche des raisons rationnelles, c’est dur à comprendre. »

« C’est vraiment dommage qu’il ait choisi de quitter l’équipe. Il sent que Renault est sur une pente ascendante. Je sens qu’il veut peut-être un rôle de leader dans un environnement plus petit. »

« J’aurais pu comprendre si c’était pour aller chez Ferrari ou Mercedes. Mais c’est un énorme risque à ce stade de sa carrière. »

Horner pense que ce départ sera « un choix inspiré ou une chose qu’il regrettera. » Il a eu du mal à le croire : « Quand il m’a appelé pour dire "Je vais chez Renault", je me suis dit qu’il me faisait marcher. »

Ricciardo ne voudrait plus être l'équipier de Verstappen

Plus que la progression de Renault, c'est la rivalité avec Max Verstappen qui a poussé Daniel Ricciardo à changer d'air selon Christian Horner.

« Il y a une concurrence intense entre lui et Max, » souligne Horner. « Max est de plus en plus fort. Je pense que Daniel a décidé que le moment était venu d’essayer autre chose. Daniel a ses raisons. Il dit lui-même qu’il veut un "nouveau défi". »

« Mais je sens aussi qu’il voit les performances et la force de Max s’améliorer, et qu’il ne veut pas un rôle de numéro deux, à mon avis. Ce n’est pas que nous les traitons différemment. Ils auraient un statut égal, comme toujours. Je pense que cela a peut-être joué un grand rôle dans la décision de Daniel. »

Red Bull a tout fait pour retenir son pilote : « Nous avons donné à Daniel tout ce qu'il voulait et demandait, et cela n’a pas suffi, » déplore l’Anglais. « Nous sommes revenus en arrière pour que ce soit possible. »

« Nous étions mêmes prêts à faire un accord d’un an, au cas où une place se libère chez Ferrari ou Mercedes dans 12 mois. Ce n’était pas une question d’argent, ce n’était pas une question de statut, de position, d’engagement ou de durée. Si le coeur n’y est pas... »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

vendredi 10 août 2018 à 23:53 zut! dit : Toujours aussi classes les RB ! Ils ont tout fait pour le garder, mais il s’en va pcqu’il sent qu’il n’est pas à la hauteur de son coéquipier ! Et aller chez Renault est une blague.... Franchement, on souhaite bien du courage à Honda dans leur collaboration avec de tels goujats. Et tout le bonheur possible à Ricciardo pour cette nouvelle aventure.

vendredi 10 août 2018 à 11:08 coolman dit : horner est très déçu !

vendredi 10 août 2018 à 08:09 neo dit : Horner a bien les boules ! RB ce fait humilié est c'est bien fait. ricciardo sait ce qu'il fait, il a eu les data du Honda et c'est pas spectaculaire, Renault va monter en puissance et sera au Portugal p4 et pourquoi pas p3.

vendredi 10 août 2018 à 08:02 V6Trophy dit : Ricciardo champion du monde 2020....ça me dit bien....

jeudi 09 août 2018 à 23:01 ah!tipik dit : Le risque c'était de rester aux côtés d'un Verstappen favorisé à l'évidence et de jouer un remake du duel Vettel/Webber.

jeudi 09 août 2018 à 19:39 leon dit : Horner est cocu , il n'aime pas et dit n'importe quoi