Publié le 23/08/2018 à 15:42

F1 - Ricciardo ne part pas à cause de Honda

F1 - Daniel Ricciardo ne quitte pas Red Bull à cause de Honda ou Max Verstappen

Daniel Ricciardo assure que ce n'est pas Honda ou Max Verstappen qui lui font quitter Red Bull. Il veut trouver un nouveau défi avec Renault.

Daniel Ricciardo a choisi de quitter Red Bull pour Renault la saison prochaine. Ses motivations étaient inconnues. Il assure qu'il n'y a pas une raison principale, comme un doute sur les performances de Honda, qui va devenir motoriste de Red Bull l'an prochain. Il a conscience qu'il prend un risque en rejoignant Renault, mais il voulait ce nouveau défi.

« Il y a une grosse inconnue sur tous les sujets, » a déclaré l'Australien en conférence de presse à Spa. « Il y a un risque dans mon choix. Il n'y a pas eu un seul facteur clé, à part moi, qui voulait du changement. Il n'y avait pas le moteur, l'aspect financier ou autre chose. J'ai passé cinq ans chez Red Bull et 10 ans avec l'entreprise, et je sentais que le moment de faire autre chose était venu. »

Ce n'est pas non plus Max Verstappen qui le fait partir. Le Néerlandais semble parfois bénéficier d'un statut de favori chez Red Bull, mais Daniel Ricciardo assure que ce n'est pas le cas.

« En externe, les médias et certains pensent pensent que c'est peut-être le cas mais en interne, nous avons eu un incident à Bakou mais en ce qui concerne le fait d'être traité à égalité dans l'équipe, je n'ai jamais été inquiété de ça, » assure-t-il. « Il n'y a jamais eu de signe de ça. »

Ricciardo a surtout senti une certaine lassitude après plusieurs années chez Red Bull : « Je n'ai jamais senti que n'étais pas apprécié. Après plusieurs années à aller à la même usine, une certaine routine s'est installée. Mon amour pour le sport a un peu diminué. Je continue à me découvrir et ça change assez vite. Cette routine avait un petit effet sur moi. Il n'y a aucun problème avec l'équipe. »

Un nouveau défi chez Renault

Renault est actuellement quatrième, à distance des trois top teams. L'équipe continue à se renforcer pour se rapprocher du sommet. Daniel Ricciardo ne vise pas le titre en 2019, mais il pense que l'équipe va progresser.

« L'an prochain, si on est réaliste, c'est improbable, » reconnaît. « Mais (...) c'est dur de dire que ce sera quelqu'un d'autre que Mercedes ou Ferrari. A court ou moyen-terme, c'est très encourageant. Leurs progrès depuis deux ans me motivent et le développement qui se fait à l'usine, leurs dépenses et la façon de les faire, ça me montre qu'ils veulent gagner, le plus vite possible. Toutes les équipes veulent gagner mais je vois de très bons signes avec ce qu'ils m'ont montré, dans leur honnêteté aussi. Ils ne disent pas que nous gagnerons à Melbourne l'an prochain. Il y aura tout un processus, mais j'espère qu'il avancera rapidement. »

C'est surtout la volonté d'un nouveau défi qui a poussé Daniel Ricciardo à rejoindre Renault. Il pense trouver une nouvelle motivation avec le constructeur français.

« C'était un long processus, c'est sûr, » indique Ricciardo. « On me posait déjà la question l'an dernier, quand Max a annoncé sa prolongation avec l'équipe. J'ai pris mon temps. Je suis arrivé à un stade où j'étais prêt à un changement. Je suis prêt pour un nouveau défi. C'est une nouvelle motivation. Cela a l'air facile, mais cela ne l'a pas été. J'ai essayé de faire le meilleur choix pour moi et j'en suis satisfait. Je sens que c'est la bonne chose pour l'an prochain. »

A Budapest, Red Bull était convaincue que Daniel Ricciardo resterait dans l'équipe. Le pilote hésitait et il s'est finalement décidé après les essais privés.

« Il y avait des échéances, » rappelle Ricciardo. « Je pensais à Renault depuis un moment. Ce n'est pas arrivé de nulle part au dernier moment. Je me demandais vraiment quoi faire et ce processus a pris du temps. A Budapest, je ne savais pas encore quoi faire. J'ai fait les essais le mardi et j'ai pris du temps pour y réfléchir, puis j'ai pris ma décision. Plusieurs facteurs devaient être pris en compte. Pour moi, l'essentiel était de faire un changement. »

« Pour plusieurs raisons, j'étais un peu frustré, par moi, pas par l'équipe. Je me suis dit que je voulais me lancer dans un nouveau défi. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 23 août 2018 à 17:35 zut ! dit : Un peu plus classe que les déclarations de RB !