Publié le 30/08/2018 à 09:11

F1 - Renault veut des gains plus gros sur son V6

F1 - Renault veut des gros plus importants sur son moteur

Renault espère faire des gains plus importants sur les prochaines versions de son groupe propulseur en 2019.

Le moteur Renault reste devancé par ceux de Ferrari et Mercedes cette année. Le constructeur français veut faire des gains plus importants l'an prochain, pour revenir à leur niveau.

« Dans l’ensemble, nous souffrons encore d’un déficit de puissance globale mais nous avons progressé au même rythme que nos concurrents principaux, » estime Rémi Taffon, le directeur technique moteur Renault. « C’est encourageant mais clairement insuffisant car notre objectif est de les rattraper au plus vite voire de les dépasser. »

« Nous devons amener des "steps" de performance plus significatifs l’année prochaine et cela se prépare dès maintenant. Le moteur de l’année prochaine est déjà sur nos bancs d’essais et les premiers résultats sont encourageants. »

Renault va augmenter ses capacités de développement, comme pour le châssis : « Pour 2019, des moyens humains et financiers plus importants que cette année sont déjà alloués ce qui nous permettra de poursuivre à un rythme plus élevé notre progression. »

L’équipe est aussi en train de construire un nouveau bâtiment à l’usine de Viry-Châtillon, qui devrait entrer en fonction l’an prochain, pour accueillir les ateliers d’assemblage et la logistique.

Renault sait que Monza sera difficile

Monza devrait être un baromètre du niveau du groupe propulseur Renault puisque la puissance compte énormément sur cette piste.

« C’est une course difficile, très typée moteur et donc puissance, » explique Taffin. « Le circuit de Spa a déjà représenté un défi pour nous, Monza est au moins aussi contraignant et exigeant. Nous ferons notre maximum pour bien figurer. »

Renault profitera des changements de moteurs à Spa et ce week-end, avec donc un kilométrage faibles, pour utiliser des modes agressifs.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez