F1 - Hamilton triomphe, Vettel perd gros

VIDEOS. Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix d'Italie, après avoir doublé Kimi Räikkönen. Sebastian Vettel perd de gros points.

Ferrari avait dominé tout le week-end mais un tête-à-queue de Sebastian Vettel dans le premier tour et un dépassement de Lewis Hamilton sur Kimi Räikkönen en fin de course ont finalement permis à l'Anglais de s'imposer.

Räikkönen était en pole et il a gardé la tête au départ, devant Vettel et Hamilton, qui ont eu un petit contact au premier virage (vidéo). En arrivant dans la deuxième chicane, Hamilton a doublé Vettel. Ils ont eu un nouveau contact et Vettel est parti en tête-à-queue (vidéo). Il est reparti en fond de classement.



La voiture de sécurité a fait son arrivée en piste, à cause d'un accrochage entre Brendon Hartley et Marcus Ericsson, qui était à sa droite, dans la ligne droite de départ. La suspension avant-droite de Hartley s'est cassée.

Räikkönen était en tête devant Hamilton. Max Verstappen occupait la troisième place, devant Valtteri Bottas et Romain Grosjean. Vettel n'était plus que 18ème.

Hamilton a pris la tête dès le restart. Räikkönen a repris l'avantage à la deuxième chicane. Räikkönen n'a pas pu s'échapper, Hamilton pouvait profiter du DRS. Ils n'étaient séparés que par 0,6sec au neuvième tour.

Räikkönen s'est arrêté avant Hamilton. Il est reparti derrière Bottas, qui devait encore passer aux stands. « Maintiens Kimi derrière toi, » a demandé Mercedes à Bottas.

Après son arrêt, Hamilton était à 5,6sec de Räikkönen. Avec Bottas devant eux, il a pu revenir au contact. Räikkönen avait aussi du blistering sur son pneu arrière-gauche. Au moment de l'arrêt de Bottas, il y avait 0''553 entre Räikkönen et Hamilton.

Bottas s'est fait menaçant sur Verstappen. Ils ont eu un contact au premier virage et Bottas a dû couper la première chicane (vidéo). Verstappen a été pénalisé de cinq secondes.

A huit tours de l'arrivée, Hamilton a attaqué Räikkönen au premier virage, et il l'a doublé (vidéo). Il a vite pu creuser l'écart sur le pilote Ferrari.

Bottas est revenu au contact de Verstappen, qui lui a encore résisté. Par radio, il a indiquait qu'il ne se préoccupait pas que Sebastian Vettel revienne sur eux et profite aussi de sa pénalité. Le classement n'a plus évolué.

Lewis Hamilton s'impose et il fait encore une bonne opération au championnat puisqu'il repousse Sebastian Vettel à 30 points. Kimi Räikkönen prend la deuxième place. Max Verstappen a vu l'arrivée au troisième rang mais avec sa pénalité, c'est Valtteri Bottas qui monte sur le podium.

Vettel finalement quatrième, Grosjean et Ocon dans les points

Sebastian Vettel profite aussi de la pénalité de Max Verstappen pour terminer à la quatrième position. Verstappen est finalement classé au cinquième rang.

Romain Grosjean termine au sixième rang, devant Esteban Ocon, Sergio Pérez, Carlos Sainz et Lance Stroll, dans les points pour la deuxième place de l'année.

- Mise à jour : Grosjean disqualifié en Italie

Charles Leclerc prend la 12ème place, devant Stoffel Vandoorne et Nico Hülkenberg, qui n'a pas réussi à remonter dans les points après ses pénalités. Pierre Gasly a terminé au 15ème rang. Il était 11ème en début de course mais il a perdu des places, avec une monoplace peu performante.

Daniel Ricciardo était remonté au neuvième rang après être parti en fond de grille mais il a abandonné à cause d'un problème, visiblement sur son moteur (vidéo).


Fernando Alonso, 10ème en début de course, a aussi abandonné en raison d'un souci technique.

- Les moments forts de la course en vidéo

Classement

1. Lewis Hamilton - Mercedes
2. Kimi Räikkönen - Ferrari - 8''705
3. Valtteri Bottas - Mercedes - 14''066
4. Sebastian Vettel - Ferrari - 16''151
5. Max Verstappen - Red Bull-TAG Heuer - 18''208
6. Romain Grosjean - Haas-Ferrari - 56''320
7. Esteban Ocon - Force India-Mercedes - 57''761
8. Sergio Pérez - Force India-Mercedes - 58''678
9. Carlos Sainz - Renault - 1'28''140
10. Lance Stroll - Williams-Mercedes - 1 tour
11. Sergey Sirotkin - Williams-Mercedes - 1 tour
12. Charles Leclerc - Sauber-Ferrari - 1 tour
13. Stoffel Vandoorne - McLaren-Renault - 1 tour
14. Nico Hülkenberg - Renault - 1 tour
15. Pierre Gasly - Toro Rosso-Honda - 1 tour
16. Marcus Ericsson - Sauber-Ferrari - 1 tour
17. Kevin Magnussen - Haas-Ferrari - 1 tour

Classement:

Daniel Ricciardo - Red Bull-TAG Heuer - 23
Fernando Alonso - McLaren-Renault - 9
Brendon Hartley - Toro Rosso-Honda - 0

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)9

lundi 03 septembre 2018 à 18:12 MANFRED91 dit : Ravis que tu te sois rendu à Sarlat, les Repas y sont délicieux notamment dans ce charmant restaurant en haut d’une côte dans une rue piétonne pas très loin de l’eglise Le plat principal est une tuerie le service est impeccable les serveuses sont avenantes et le patron est lui même fort sympathique... le tout pour un prix modique, je ne saurais que trop te le recommander... tout autant que le visionnage de la vidéo du GP de Monza avec le 1er tour Montoya Schumacher ... et franchement mon poussin, aucune agressivité là dedans, d’ailleurs je te kiss.

lundi 03 septembre 2018 à 09:23 F500E W124 dit : Euh lol ? Quel rapport avec le fait que tu aies été à Monza. Moi suis allé à Sarlat en Dordogne ! Plus sérieux, c'est un manque d'objectivité que de dire que c'est Lewis qui est en tort ! Il était sur la bonne trajectoire, a pris large, et était devant Seb. Le rouge s'est fait surprendre, a mal voire pas tourné du tout, a tapé, tête à queue, point final. Il est seul fautif. Le depassement était chaud mais impeccable. Inutile aussi de prendre la mouche et de devenir agressif ou insultant. Peace !

dimanche 02 septembre 2018 à 22:02 MANFRED91 dit : Gardes tes cours magistraux et va réviser tes classiques mon ami, je sais exactement où l’accident s’est déroulé car moi j’ai déjà mis les pieds à Monza et si tu connais un peu la F1 je te conseille de voir le 1er tour du Gp de Monza 2003 avec une belle passe d’arme entre Schumacher et Montoya. Le colombien toujours rugueux mais correct avais attaqué au même endroit qu’Hamilton mais il avait laissé la place ce que Hamilton aurait pu faire au lieu de tasser Vettel à l’exterieur ... mais pour cela encore faut il être fair-play !

dimanche 02 septembre 2018 à 20:32 ah!tipik dit : 2 éme erreur majeure après Hockenheim décidément bien fébrile depuis quelque temps.

dimanche 02 septembre 2018 à 19:46 F500E W124 dit : Euh c'est à la 2ème chicane le tête à queue.... Vettel a merdé ça arrive. Mais comme dit plus bas, le championnat si il leur passe sous le nez, ça va faire des histoires. Perso je ne boude pas mon plaisir de voir LH44 et Mercedes triompher sur les terres rouge. Belle saison en tout cas

dimanche 02 septembre 2018 à 19:32 MANFRED91 dit : Faux Hamilton s’est appuyé sur Vettel en sortie de la 1ère chicane, c’est ça qui a provoqué Le tête à queue ... quand à la remarque sur une volonté de retour d’Alonso, et pour avoir lu quelques remarques d’ingénieurs de chez Ferrari, ce n’est certainement pas à la Scuderia qu’il manquera !

dimanche 02 septembre 2018 à 18:55 hd64 dit : En attendant une chose est sure il y a des coups de pied aux fesses qui se perdent du temps du Comendatore le petit Vetel il aurait les fesses rouges.... Ils vont perdre le championnat alors qu’ils ont le meilleur package honteux en regard des sommes englouties. Vite Alonso revient !!!!!

dimanche 02 septembre 2018 à 18:29 MANFRED91 dit : Nul doute que si Vettel avait provoqué un tête à queue pour Hamilton une pénalité serait tombée dans la foulée.

dimanche 02 septembre 2018 à 17:09 Olivier dit : ...Un tête-à-queue de Sebastian Vettel dans le dernier tour...! Non dans le 1er ! Mais est-ce que vous vous relisez avant de publier ! Non...Bande d'amateur.