F1 - Pourquoi McLaren n'a pas choisi Ocon

F1 - McLaren explique pourquoi Ocon n'a pas été choisi

Les liens d'Esteban Ocon avec Mercedes ont joué contre lui pour rejoindre McLaren. Le constructeur reste confiant pour l'avenir du Français.

La situation d'Esteban Ocon se complique. Le Français va bientôt devoir céder sa place à Lance Stroll chez Force India et malgré ses très bonnes performances, il n'est pas certain de trouver une place pour 2019. McLaren a choisi Lando Norris. Comme Renault, McLaren a estimé que les liens d'Ocon avec Mercedes étaient un désavantage.

« Au final, nous voulions notre propre pilote, » a déclaré Zak Brown, le directeur général de McLaren, selon Sky. « Nous avons une très haute opinion d'Esteban mais un lien avec un autre constructeur, c'était un argument dans la colonne des "contre". »

Au coeur de l'été, Ocon était très proche d'un accord avec Renault mais l'équipe a finalement pu recruter Daniel Ricciardo. Parmi les équipes qui ont encore des places libres pour 2019, Williams apparaît désormais comme la seule option crédible, mais l'équipe pourrait se tourner vers un pilote avec un budget.

Wolff convaincu qu'Ocon a un bel avenir

Les perspectives d'Esteban Ocon pour 2019 sont assez bouchées mais Toto Wolff, qui gère la carrière du Français, est convaincu qu'il a un bel avenir en F1. L'échec des négociations avec Renault a compliqué la situation.

« Il semblait que nous avions un accord avec Renault, est en 48 heures, les choses ont changé, » a déclaré le patron de l'équipe Mercedes à Motorsport Week. « Les accords n'ont plus été des accords, tout à coup. Mais je comprend le raisonnement de Renault pour faire venir Ricciardo. C'est juste que la situation n'était pas idéale pour Esteban. »

« Je reste très optimiste pour lui à long terme. Au final, il sera dans une voiture qui gagner des courses, et peut-être un championnat. »

Mercedes pourrait changer de politique

Mercedes envisage désormais de mettre fin à son programme de pilotes, s'il devient un frein à leur carrière. Outre Esteban Ocon, l'équipe aimerait trouver des places pour George Russell, leader de la Formule 2 devant Lando Norris, et Pascal Wehrlein, revenu en DTM l'an dernier, un championnat que Mercedes va quitter.

« Nous arrivons à un stade où nous devons décider ce que nous voulons faire, » indique Wolff. « Si des pilotes sont stigmatisés parce qu'ils sont des pilotes Mercedes, ce n'est pas la situation la plus vendeuse. »

« Puisque je suis un compétiteur, je sens toujours qu'il faut soutenir et développer les meilleurs talents, et j'espère trouver une solution pour eux. Si nous n'y parvenons pas, je remettrai en question le programme junior, et nous reviendrons à un modèle de pilotes payants. »

« Nous allons en discuter avec le conseil d'administration et avec la direction à la fin de l'année, selon l'évolution de la situation pour George, Pascal et Esteban. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

jeudi 06 septembre 2018 à 09:11 legars dit : Je l'ai déjà dit, mais sa façon de se jeter sur la pelouse dès qu'une Mercedes pointe dans ses retros avait de quoi inquiéter des employeurs potentiels.

mercredi 05 septembre 2018 à 15:34 CarCircus dit : S'il n'a pas de sponsors, il n'ira nul part, en plus sa grande taille est un réel désavantage, alors, à moins d'une pression de Mercedes sur Williams, Occon deviendra commentateur ou analyste tv.

mercredi 05 septembre 2018 à 14:53 ah!tipik dit : En termes plus réalistes (et surtout plus honnêtes) ça devient compliqué en ce moment donc nous allons les laisser tomber.

mercredi 05 septembre 2018 à 13:45 leon dit : Gt en blancpain

mercredi 05 septembre 2018 à 13:44 leon dit : Comme MERCEDES stoppe le DTM , il ne lui reste plus que le Blancpain .